Pour consulter l'intégralité de chaque article, veuillez cliquer sur le titre ou sur "lire la suite".

jeu.

24

avril

2014

Le Docteur Anne Tursz chevalier de la légion d'honneur pour son action inlassable en faveur des enfants maltraités

Anne Tursz à l'INSERM où elle a été décorée ce 24 avril
Anne Tursz à l'INSERM où elle a été décorée ce 24 avril

Le Docteur Anne Tursz a été faite Chevalier de la Légion d'honneur. Pédiatre et chercheuse de renom international, Anne Tursz s'est illustrée par son action inlassable contre la maltraitance des enfants. La loi de 2007 que j'ai eu l'honneur de présenter au Parlement pour améliorer la prévention d ela maltraitance, mieux la combattre et venir en aide aux enfants en danger porte son empreinte. Anne Tursz continue aujourd'hui son action pour mieux identifier et faire reculer la maltraitance, qui demeure l'un des pires fléaux de notre société.

Lire la suite 0 commentaires

mer.

23

avril

2014

Les "Panetiers d'Or" en visite au sénat: les retraités boulangers de la Manche s'informent!

Les Panetiers d'Or emmenés par Mme Branthome
Lire la suite 0 commentaires

mar.

22

avril

2014

Maisons familiales rurales: le Gouvernement refuse mon amendement destiné à les conforter

Mardi dernier au Sénat, j'ai défendu un amendement au projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et  la forêt visant à reconnaître et conforter l’action des maisons familiales rurales dans l’enseignement agricole.

Ces établissements sont un modèle d’adaptation aux exigences du monde rural, notamment par la qualité et la diversité des formations qui y sont dispensées, allant des métiers de l’agriculture jusqu’aux services aux personnes en passant par le machinisme agricole et les différents services à l’agriculture. Elles comportent de nombreux stages et des formations en apprentissage, qui sont des méthodes pédagogiques particulièrement efficaces aujourd'hui.

Je déplore que cet amendement de bon sens ait été rejeté par le Gouvernement et sa majorité.

Par ailleurs, j'interviendrai, dans le cadre de l’examen de la proposition de loi tendant au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires le 29 avril prochain au Sénat, pour que ce texte soit utilement amendé afin de permettre que les périodes de formation en milieu professionnel en CAP ou en Bac Professionnel ne soient pas assimilées aux stages de l’enseignement supérieur, car beacuop de maîtres de stages seraient dissuadés de prendre des stagiaires- ce qui se retourne contre les jeunes..

Lire la suite 0 commentaires

sam.

19

avril

2014

Tribune dans Figaro Vox sur l'égalité Femmes-Hommes

Lire l'article en cliquant sur l'image
Lire l'article en cliquant sur l'image
Lire la suite 0 commentaires

sam.

12

avril

2014

Inauguration des travaux de reconstruction de la maternelle de Virey

Parents de Virey mobilisés contre la fermeture d'une classe
Parents de Virey mobilisés contre la fermeture d'une classe

C'est un investissement de 650000 euros que vient de réaliser la commune de Virey pour offrir aux enfants un maternelle flambant neuve, fruit du travail de Daniel Pautret et de son équipe municipale pour amliorer fortement l'accueil des enfants et l'attractivité d'une commune rurale proche de Saint-Hilaire-du-Harcouët, où cent maisons ont été construites en 20 ans, et qui continue à grandir. L'inauguration avait lieu samedi matin. Malheureusement une ombre a été jetée sur cette inauguration la veille par une fuite parue dans la presse laissant craindre la fermeture d'une classe de maternelle en raison d'un effectif jugé insuffisant, ce que contestent tout à la fois la mairie et les parents. J'ai promis mon soutien à leur action car je trouve vraiment impossible de laisser fermer une classe que l'on vient de reconstruire, surtout s'il n'y a pas une insuffisance réelle d'effectifs.

Lire la suite 0 commentaires

sam.

12

avril

2014

Visite de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur: maintenir le maillage territorial de la gendarmerie

En présence d eBernard Cazeneuve, salutations aux sapeurs-pompiers à Saint-Lô
En présence d eBernard Cazeneuve, salutations aux sapeurs-pompiers à Saint-Lô

Bernard CAZENEUVE était en déplacement dans la Manche vendredi pour rencontrer gendarmes, policiers et sapeurs-pompiers à Cherbourg et Saint-Lô. L'occasion pour moi de défendre la présence de la gendarmerie en milieu rural. Nous ne voulons pas que le maillage territorial se distende sous prétexte que l'insécurité s'aggrave dans les grandes agglomérations. Il importe que les déplacements d'un ministre servent à sa bonne information pour être utiles aux décisions, et aussi qu'ils permettenr de régler des problèmes locaux.

Lire la suite 0 commentaires

ven.

11

avril

2014

Colloque "crises d'adolescents" organisé par le collectif de prévention du suicide à Condé-sur-Vire

Colloque à Condé-sur-Vire, 11/04/14
Colloque à Condé-sur-Vire, 11/04/14

Le Docteur Gérard Boittiaux et toute l'équipe du Collectif départemental de prévention du suicide de la Manche, avec le monde associatif, font depuis près de dix ans un travail remarquable pour diminuer le nombre de suicides en formant médecins, professionnels de santé, travailleurs sociaux, éducateurs, bénévoles et même élus à mieux comprendre la crise suicidaire, pour mieux la détecter, mieux la traiter... et ainsi sauver des vies. 

La Basse Normandie partage avec la Bretagne le triste record national du taux de suicide (respectivement 25 et 28 suicides par an pour 100 000 habitants, contre 16 au plan national). Dans la Manche, en moyenne 150 personnes se suicident chaque année, dont cinq à dix adolescents.

 

Le colloque "crises d'adolescents" organisé le vendredi 11 avril à Condé-sur-Vire par le Collectif a permis, grâce à l'intervention d'experts de haut niveau,  de présenter à un public très nombreux de professionnels et de bénévoles les principaux éléments cliniques et thérapeutiques de la crise suicidaire, avec un à accent porté sur l'adolescence. De multiples conclusions concrètes peuvent en être tirées pour améliorer la prévention. Elles confortent les actions d'amélioration de l'accompagnement des adolescents engagées grâce à  l'aide du Département et de ses partenaires avec la Maison des Adolescents, les projets éducatifs et sociaux locaux, le Spot 50 et le développement des activités sportives, culturelles et associatives.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

08

avril

2014

Discours de politique générale de Manuel Valls du 09 avril 2014 : première déception.

Manuel Valls prononce le discours de politique générale de son Gouvernement
Manuel Valls prononce le discours de politique générale de son Gouvernement

Personne ne peut en douter après le discours de politique générale du 9 avril : Manuel Valls, c’est la poursuite de la politique de Jean-Marc Ayrault sous d’autres formes. L’un et l’autre ont été équipés du même logiciel par François Hollande. Il est vain de gesticuler pour faire croire que le Peuple français a été entendu si c’est pour continuer ainsi sur la route sinueuse qu’emprunte le Président de la République depuis deux ans.

 

Le pacte de responsabilité sera équilibré par un « pacte de solidarité » ? Bravo pour l’avancée sémantique ! Mais l’art de la synthèse se heurte un jour aux réalités. 30 milliards pour les entreprises ; 5 milliards pour les salariés les moins qualifiés. La gauche aura beau jeu de dire que le compte n’y est pas ! Au contraire, la droite peut se féliciter de sa victoire idéologique puisque sa politique de compétitivité est désormais revendiquée par ceux qui la contestaient radicalement il y a moins de deux ans. Mais avec quelle crédibilité et quelle puissance de choc le Gouvernement peut-il agir alors qu’il semble s’épuiser à rechercher les 50 milliards d’économies nécessaires pour réduire les déficits tout en diminuant les prélèvements ?

.../... 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

06

avril

2014

Bilan des municipales dans la Manche

Au-delà de la stabilité globale qui les caractérise, les élections municipales ont montré plusieurs choses intéressantes dans notre département :

  •  Les listes constituées sur une base trop partisane, généralement de gauche, ont eu tendance à échouer, en dehors de quelques fiefs très urbanisés, où les relations de proximité avec le maire sont moins intenses. Les électeurs ne cherchent pas à élire des militants en fonction de leurs convictions partisanes, ils veulent donner leur confiance à des concitoyens qui apparaissent d’abord comme sincères, compétents et dévoués à leur collectivité. Les succès de nouvelles équipes, par exemple à Saint-Lô, Bricquebec ou Granville, mais aussi à Pontorson, ont largement reposé sur ces motivations.
  • Dans les villes les plus disputées, une forte attente de renouvellement s’est exprimée, ce qui n’empêche pas, ailleurs, le succès d’équipes sortantes qui ont su empêcher les phénomènes d’usure en démontrant leur cohésion, leur dynamisme et leur efficacité, et en prévenant toute division. Là où des compétitions ont existé, où un choix large a été offert aux électeurs, une préférence claire s’est exprimée en faveur d’un renouvellement profond, et elle s’est alors exprimée fortement.

  • Dans les villes où la dimension partisane revêt une certaine importance, la gauche conserve ses principales positions mais subit une érosion : si elle garde Cherbourg et Tourlaville, si elle prend La Glacerie, elle ne parvient pas, deux ans après 2012, à convertir en succès locaux sa percée des élections présidentielle et législatives. On le voit à Saint-Lô, Coutances, Valognes, Querqueville ou Carentan, et elle perd des villes comme Granville ou Pontorson. La victoire à Avranches et Villedieu-les-Poêles de listes au positionnement politique non affiché n’est pas liée à un choix partisan mais à un contexte politique local qui s'est révélé défavorable au maire sortant.

    Pour 2015, la déception d’une grande partie des électeurs de François Hollande et les divisions de la gauche,  accrues par le positionnement plus droitier du nouveau gouvernement, ouvrent un espace à la majorité départementale. Cet espace devra être pleinement investi lors des élections départementales en s’inspirant de ce qui a marché aux élections municipales.

    Il y aura à coup sûr la gauche d’un côté, il devra y avoir de l’autre non pas la droite et le centre, mais la défense et la promotion des intérêts du territoire et de ses habitants.

 

Lire la suite 2 commentaires

dim.

06

avril

2014

Grande Guerre: souvenirs d'un enfant devenu centenaire

Hubert Bacquet fêtait le 7 Avril ses 103 ans à Saint-Jean-le-Thomas
Hubert Bacquet fêtait le 7 Avril ses 103 ans à Saint-Jean-le-Thomas

Avec une vivacité d'esprit surprenante, Hubert Bacquet, qui fut commandant dans les FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) pendant la Résistance puis sous-officier de la Garde Républicaine, plusieurs années en poste à l'Elysée, racontait à l'occasion de ses 103 ans, fêtés salle Jean-Auriac à Saint-Jean-le-Thomas ce samedi, ces premiers souvenirs d'enfant, des souvenirs terribles de la guerre de 1914-1918. Né le 7 Avril 1911 près de Compiègne, il a vu les troupes allemandes se rendre mâitresses de son pays de naissance en 1914, puis connu les tranchées occupées par l'armée française, dans lesquelles il allait enfant boire un mauvais café offert par des soldats privés de leur famille et attendris par la présence d'un enfant. Mais son premier souvenir, à l'âge de trois ans, c'est à dire il y a tout juste cent ans, c'est celui d'un Uhlan (lancier prussien) faisant irruption dans la ferme de sa grand-mère et menaçant de l'abattre d'un coup de fusil dont le canon était dirigé contre sa joue, pour un pot de beurre et un peu de confiture. Hubert Bacquet raconte aussi  avoir vu passer "des centaines de morts transportés sur des affûts de canon".

Quand on parle de la Grande Guerre, on fait bien de rappeler que son horreur n'a épargné aucune famille de France, pas même les enfants, et que son empreinte de souffrance a laissé des traces toujours vivantes aujourd'hui. 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

04

avril

2014

Assemblée générale de la FDSEA de la Manche sous le signe du parler vrai

Sébastien Amand, Président de la FDSEA de la Manche
Sébastien Amand, Président de la FDSEA de la Manche

L'Assemblée générale de la FDSEA de la Manche qui s'est tenue vendredi à Condé-sur-Vire sous la présidence de Sébastien Amand a été l'occasion de parler vrai.

La FNSEA avait placé son congrès national, réuni à Biarritz il y a quelques jours, sous le signe de la compétitivité. Un signal de courage et d'audace que j'aimerais voir partagé avec autant de netteté par notre pays dans son entier car à force de tergiversations sur notre politique économique, qui oscille depuis deux ans entre les hausses d'impôts massives et les baisses de charges cosmétiques, la France ne se met pas dans la position d'aborder de front les changements radicaux qu'exige le combat pour la croissance et pour l'emploi.

L'agriculture, si! Elle pèse lourd dans notre potentiel économique, dans le niveau de l'emploi national et dans notre balance commerciale avec l'étranger. Elle veut démontrer qu'elle ne fait pas dépendre sa prospérité principalement des aides européennes, même si celles-ci, qui représentent 11% des ressources de nos exploitations, restent indispensables à leur équilibre financier. On ne le dit pas assez, ce sont près de 90% des recettes qui dépendent des ventes de l'exploitation, et le revenu agricole dépend donc principalement des ventes et de la maîtrise des coûts de production. Pour développer le revenu agricole, il faut donc miser sut tout ce qui améliore la rentabilité, sur l'assurance contre la fluctuation des cours et sur un renforcement des producteurs, à travers leurs organisations, dans la négociaiton avec les transformateurs.

La complexité croissante du métier d'agriculteur, à la fois technique et financière, exige des qualifiactions sans cesse accrues.

Dans la Manche, avec la Chambre d'Agriculture, le Conseil général s'applique à renforcer les qualifications des agriculteurs pour les aider à moderniser leur activité, et donc à être plus compétitifs. Il participe aussi très activement à la politique d'installation, qui remporte d'importants succès dans notre Département, premier en France pour l'installation des jeunes agriculteurs. C'est heureux, car le vieillissement de l'agriculture est un problème national, avec une moyenne d'âge qui s'établit aujourd'hui à 50 ans.

Nous attendons des pouvoirs publics qu'ils clarifient rapidement pour chaque exploitation les conséquences de la réforme de la politique agricole commune, qu'ils résistent à la tentation de la surenchère, parfois démagogique, en matière de normes environnementales, en compensant au moins en partie le coût des investissements rendus obligatoires par la directive nitrates, et qu'ils n'exagèrent pas non plus les mesures prises au nom de la sécurité, pour ne pas entraver l'accueil d'apprentis et de stagiaires (interdiction de monter sur un escabeau...).

J'ajoute que la mesure que viennent d'adopter les députés pour mieux rémunérer les stagiaires devra impérativement être réexaminée si l'on veut que les entreprises agricoles puissent continuer à participer à la formation des jeunes.

Lire la suite 0 commentaires

ven.

04

avril

2014

2ème salon autour du handicap à Granville

Granville Santé lançait vendredi soir son 2ème salon du handicap par une conférence sur l’accessibilité devant un public de 150 personnes en présence de Philippe Croizon comme invité-vedette.

Entreprises du bâtiment et consultants en accessibilité ont pu présenter leurs solutions, tandis qu’Eric Gourier, représentant de l’APF, précisait les attentes et les besoins des personnes handicapées.

 

J’ai pu pour ma part exposer les exigences de la loi de 2005 en matière d’accessibilité et souligner que les aménagements matériels en vue d’assurer l’accessibilité des services et des établissements recevant du public ne dispensent pas de devoir s’appuyer aussi sur l’entraide, sans laquelle une société se déshumanise.

 

La loi de 2005 a prescrit l’accessibilité généralisée en 2015. Cette exigence ne sera pas respectée compte tenu des coûts, mais l’accessibilité a déjà beaucoup progressé. Pour continuer, il faut demander à ceux qui sont en retard de prendre des engagements fermes, raisonnables et contrôlables, en évitant les normes excessives, mais sans transiger sur les objectifs.

Le handicap nous concerne tous car nous pouvons tous avoir un accident de la vie, et tous nous pouvons devenir dépendants du fait de notre grand âge, ou devoir prendre en charge des personnes dépendantes de notre entourage.

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

30

mars

2014

Mme Germaine Gilbert, doyenne du canton de St Pois, reçoit chez elle pour ses 105 ans

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

27

mars

2014

Arrêtons de tympaniser les Français avec le Front National: il n'est pas aux portes du pouvoir!

Je suis opposé depuis toujours au Front National. Je pense que son programme est un programme d'appauvrissement, d'isolement diplomatique et d'autarcie économique dont la France ne se relèverait pas.

Le ressort du succès des extremistes, c'est le mensonge: ils se présentent comme anti-système mais en réalité ils utilisent sans le moindre scrupule les ficelles et les recettes politiciennes les plus éculées de la démagogie, avec des postures à l'emporte-pièce, une vision manichéenne de la société, en noir et blanc, avec les bons et les méchants, et une dévotion rituelle au " y a qu'à- faut qu'on" qui relève de simplifications grossières et réductrices dans un monde complexe qui doit être abordé avec intelligence.

Plus grave encore, le programme du Front National ne peut se mettre en oeuvre que par la contrainte de force (arrêt total de l'immigration, fermeture des frontières, réduction des libertés individuelles) et n'est pas compatible avec les acquis de notre état de droit.

Fort de ses convicitons, j'ai participé de très près au principal combat contre le FN des trente dernières années, celui qu'a mené Jacques Chirac au second tour de l'élection présidentielle de 2002: "On ne débat pas avec le Front National, on le combat !"

Cela m'autorise sans doute à dire qu'il faut arrêter de grossir la menace "bleu marine" et de l'instrumentaliser à longueur d'articles, de tribunes, d'interviews et de discours politique.

Le Front National a une forte audience; trop forte. Mais il n'est en aucun cas aux portes du pouvoir et ses résultats, qui ont incité certains commentateurs en quête de sensationnel à titrer sur le prétendu "triomphe du Front National", ne montrent nullement une percée historique: moins de 5% des voix sur le territoire national, un peu plus de 16% dans les municipalités où une liste FN était engagée, ce qui est tout de même loin des près de 20% engrangés par les deux candidats d'extrème droite en 2002. 

Combattons donc fermemement les idées et les programmes de régression des politiciens démagogues sans les mettre en valeur comme si elles étaient sur le point de l'emporter. Les Français sont gens raisonnables, et l'addition des extêmes n'a jamais fait chez nous une majorité. c'est à la racine du mécontentement populaire qu'il faut agir en touvant les instruments d'une politique économique de nouveau porteuse d'emplois et d'augmentation du pouvoir d'achat. 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

27

mars

2014

Election municipale à Saint-Pois: la confiance des électeurs m'apporte une grande joie

Le scrutin de Saint-Pois m'a vraiment fait un grand plaisir. Il y a un mystère du suffrage universel. Personne ne peut dire à l'avance ce qui va se passer lors d'une élection. Quand la confiance s'exprime, elle vous touche profondément, et plus encore quand ceux qui vous choisissent sont des hommes et des femmes qui vous connaissent personnellement et pour qui les sentiments comptent dans la décision, ainsi que l'estime qu'ils ont pour vous. Après le dépouillement, c'est aussi un sentiment de responsabilité qui vous habite vis à vis de ceux qui ont mis dans l'urne votre nom, et dont il va falloir de nouveau mériter la confiance par l'action et la proximité.

Lire la suite 1 commentaires

mer.

26

mars

2014

Municipales dans la Manche: enseignements du premier tour pour le second

La maiire de Saint-Lô: effondrement de la gauche, redistribution des cartes à droite
La maiire de Saint-Lô: effondrement de la gauche, redistribution des cartes à droite

Quelques remarques en vrac:

1°) Les Manchois ont largement apporté leur soutien aux équipes municipales qui demandaient le renouvellement de leur mandat, ce qui tend à prouver que le dévouement personnel et la proximité des élus ruraux et de ceux des villes de la Manche sont en général reconnus.

2°) Les équipes nouvelles qui ont été choisies (Avranches) ou qui ont le vent en poupe (Saint-Lô, Granville ou Pontorson) ont en commun de réunir des citoyens non militants simplement engagés pour le service de leur commune, ayant fait pendant plusieurs mois une campagne de proximité et se présentant comme réfractaires aux comportements et aux arrangements politiciens.

3°) Le vote n'a de véritable dimension politique que dans quelques villes comme Cherbourg ou Saint-Lô, mais la composante partisane n'est pas essntielle pour la majeur partie de la population appelée aux urnes, qui semble surtout motivée par la qualité des équipes qui se présentent à ses suffrages.

4°) Là où la politique nationale compte, parfois parce qu'on ne connaît pas personnellement les élus et que d'autres critères sont donc pris en considération, le centre droit marque une très forte progression par rapport à la gauche, ce qu'illustrent parfaitement les résultats de Cherbourg et Saint-Lô, et accessoirement ceux de Querqueville, Valognes, Carentan, Coutances, Granville ou encore Villedieu-les-Poêles. On peut penser dans ce contexte général que les défaites de la droite à Avranches ou La Glacerie relèvent plus de situations locales que d'un courant défavorable à la droite, le vainqueur d'Avranches étant d'ailleurs plutôt classé au centre-droit par les observateurs.

5°) Dans les communes de 1000 à 3500 habitants, le nouveau mode de scrutin interdisant tout choix personnel par panachage et imposant la présentation d'un titre d'identité entraîne abstentions, votes blancs et bulletins nuls en nombre sans précédent: il fraudra revenir là-dessus pour rétablir la liberté des électeurs. 

Lire la suite 1 commentaires

jeu.

20

mars

2014

Tribune : "Découpage électoral : Manuel Valls et le mépris des territoires", Le Figaro - 19/03/2014

115 parlementaires ont cosigné une tribune pour dénoncer le mépris des territoires dans le nouveau découpage cantonal

Pour Éric Doligé, sénateur et président du Conseil général du Loir, et Dominique Bussereau, ex ministre et président du conseil général de la Charente-Maritime, le redécoupage cantonal orchestré par le Ministre de l’Intérieur affaiblit délibérément les territoires ruraux au bénéfice des centres urbains et favorise systématiquement le Parti Socialiste.

En redécoupant l’ensemble des cantons de France en quelques mois, Manuel Valls a agi dans une précipitation dont la seule fin est de favoriser électoralement le parti socialiste, et lui seul, lors des prochaines élections départementales de 2015.

Pour sauver le PS, il fallait des ciseaux audacieux pour effectuer le plus scandaleux tripatouillage électoral de la Vème république. Pour couvrir le méfait, M.Valls comptait, comme toujours, sur la diabolisation moralisatrice de l’adversaire : qui s’oppose à sa réforme, est un ennemi de la parité, donc du progrès, un machiste dans la peau d’un notable attaché au passé, un dinosaure de la politique condamné à mourir dans l’ère nouvelle du Beau et du Bien.

 

Hélas pour le ministre de l’Intérieur, après le vote négatif du Sénat, pourtant majoritairement à gauche, et le seul appui du groupe PS à l’Assemblée, sa loi sur les départements post-modernes a généré des décrets de découpage des cantons rejetés par 60 % des conseils généraux et approuvés seulement par 40 % des assemblées départementales.

L’opposition n’est pas le fait de la seule droite et du centre mais de l’ensemble des élus locaux de droite, du centre, communistes, écologistes, divers gauche et radicaux de gauche et même de quelques élus socialistes.

En se mettant au seul service des fédérations du PS, Manuel Valls s’attire une opposition inédite par son ampleur et provoque une révolte de l’ensemble des forces républicaines et démocratiques.

Le PS, dans l’aveuglement politicien, qui, chaque jour, l’éloigne un peu plus du peuple français ne veut toujours pas voir quelques réalités fortes, tenaces et salutaires que cette contestation fait apparaître.

Monsieur Valls commet trois délits majeurs à l’encontre des valeurs républicaines que sont le respect de l’Histoire, la dignité démocratique due à une réforme électorale et la nécessité de défendre les territoires.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

20

mars

2014

Une victoire de dernière minute pour le monde rural: M.Valls se range à la raison pour le vote

La mairie de St-Pois (500 habitants): on pourra y voter dimanche sans carte d'identité
La mairie de St-Pois (500 habitants): on pourra y voter dimanche sans carte d'identité

Manuel Valls avait décidé par décretr que nul ne pourrait plus voter sans présenter un titre d'identité. Dans le monde rural, où tout le monde se connaît, la tradition républicaine était que les membres du bureau de vote autorisait à voter les personnes inscrites qui étaient connues de deux membres au moins du bureau, même sans carte d'identité. Rappelons que la carte d'identité n'est pas obligatoire en France.

Je suis intervenu dès février à la demnade de nombreux maires etr de leurs associations pour ramener le Gouvernement au bon sens républicain. J'ai reçu le 17 mars une réponse signée le 13 du ministre qui m'explique que la nouvelle règle s'appliquera sans difficulté grâce à la campagne d'information qu'il a organisée et que l'on pourra admettre comme titre d'identité une carte SNCF ou une carte Vitale avec photo (tous documents qui n'attestent en réalité nullement de l'identité de la personne en droit français!).

Quelle ne fut pas ma surprise (agréable!) de voir le lendemain de la réception de cette lettre la publication au Journal Officiel d'un décret pris sur la proposiiton de dernière minute de Manuel Valls pour retirer l'obligation de présenter un titre d'identité dans les communes de moins de 1000 habitants! Passons sur l'improvisation et et même l'affolement qui semblent régner dans les couloirs des ministères, et saluons ce brusque et salutaire retour du bon sens, en espérant que les bureaux de vote vont en être immédiatement informés.

(Cela ne règle cependant en rien le problème pour les communes un peu plus peuplées où la décision des présidents de bureau de vote devrait pouvoir continuer à étre prise sur le fondement de la connaissance des électeurs par les membres du bureau, sans que l'on ait besoin de se référer à une carte "familles nombreuses"...)

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

16

mars

2014

Charles Chesnel, des Biards, a cent ans!

Charles Chesnel est assis avec à sa droite son épouse et à sa gauche son amis Charles, bientôt centenaire lui aussi

M.Charles Chesnel vient d' avoir cent ans et ses amis des Biards, autour du conseiller général, Louis Desloges, du maire délégué, Eugène Lemonnier, et du maire d'Isigny-le-Buat, Erick Goupil, avaient organisé une réunion amicale autour de sa famille.
J'ai été frappé de la vitalité de M. Chesnel, de la tendresse des liens qui l'unissent à son épouse Marguerite après 67 ans de mariage, de l'étendue de sa réussite d'agriculteur au prix d'un travail acharné et de la profonde affection de sa famille.
Le XX eme siècle a défilé sous nos yeux, de la guerre de 1914 où M.Chesnel a perdu son père, jusqu'à nos jours, en passant par la Deuxième Guerre Mondiale (cinq ans de captivité dans des conditions très rudes).
Une rencontre riche et émouvante!

Lire la suite 1 commentaires

dim.

16

mars

2014

Reffuveille: assemblée générale des anciens combattants du canton de Juvigny

M.Martin vient de recevoir la médaille militaire pour ses faits d'arme
M.Martin vient de recevoir la médaille militaire pour ses faits d'arme

Avec les responsables du Sud Manche qui avaient pu se rendre présents, les anciens combattants de Juvigny le Tertre se sont réunis à Reffuveille pour leur assemblée générale. L'occasion de remettre à M.Martin les insignes et le diplôme de la Médaille militaire, qui lui a été décernée pour ses faits d'arme par décret de 2013, et aussi d'évoquer les améliorations nécessaires du statut des anciens combattants et les grandes célébrations de 2014.

Lire la suite 0 commentaires

sam.

15

mars

2014

Célestin Boutruche, chevalier de l'Ordre national du Mérite

Je m'apprête à décorer Célestin Boutruche, après avoir publiquement retracé son parcours

J'ai été très heureux de remettre à M.Celestin Boutruche, Président de l'association des parents et amis des enfants inadaptés de l'Avranchin, les insignes de chevalier de l'Ordre national du Mérite, au cours d'une cérémonie familiale et amicale qui consacre son entrée dans l'Ordre, et qui se tenait vendredi dernier à la mairie de Saint-Martin-des-Champs.
Célestin Boutruche, fils d'agriculteurs et aîné de six enfants, a commencé sa vie professionnelle comme technicien agricole et l'a terminée comme membre de l'équipe dirigeante du groupe Agrial, franchissant toutes les étapes avec énergie et esprit de responsabilité et se formant tout au long de son activité professionnelle pour rester à la pointe des techniques et acquérir de nouvelles  compétences .
Depuis l'an 2000, il se consacre à plein temps aux personnes handicapées de l'Avranchin et du Département, ayant pris la responsabilité des établissements et services de l'APEIA et la vice-présidence de la commission départementale des droits et de l'autonomie. Celle-ci siège à Saint-Lô et prend toutes les décisions d'aide ou d'orientation en faveur des personnes handicapées, qu'il s'agisse d'enfants ou d'adultes.

Dans le Sud Manche, c'est sous son impulsion qu'a été réalisé le Foyer de Saint-Ovin pour personnes autistes et que sera bientôt installé le foyer de Juvigny-le-Tertre pour personnes handicapées vieiliissantes. Il a aussi la responsabilité notamment de l'institut médico-éducatif d'Avranches et des foyers de Villedieu-les-Poêles et de Sourdeval.
C'est un magnifique parcours que la Républioque vient ainsi de reconnaître, où se lisent humanisme, générosité, dévouement et aussi compétence, autorité et travail acharné. M.Boutruche et sa famille étaient bien sûr très émus, ce qui exprimait plus encore que les mots la sincérité d'un homme de mérite et de service pour qui cet honneur républicain avait tout son sens.

Lire la suite 0 commentaires

mer.

05

mars

2014

Charline Derouck, meilleure apprentie de France, médaillée d'or au Sénat

Charline au Sénat
Charline au Sénat

En accueillant au Sénat Charline Derouck, élève de Terminale au lycée professionnel des Sapins à Coutances, originaire du Lorey, j’étais fier pour notre Département qu’elle reçoive la médaille d’or du concours des meilleurs apprentis de France, dans la section « maintenance et hygiène des locaux ». Charline apprend les règles d’intervention et de propreté qui doivent être respectées dans le nettoyage des locaux, parce qu’elles conditionnent la prévention des infections et des épidémies dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Elle envisage de poursuivre ses études dès le bac acquis en entrant dans une école d’aide soignante. Pourquoi avoir choisi la filière de l’apprentissage ? Parce que, comme elle me l’a dit simplement, ainsi elle est « certaine d’avoir toujours du travail ». C’est une motivation plus que pertinente, le but des études n’étant pas de piétiner à la porte de l’emploi mais de prendre son passeport pour la vie professionnelle. Voilà une jeune fille qui a la tête sur les épaules et fait preuve de beaucoup de sérieux et de maturité.

 

Il faut que notre pays reconnaisse l’apprentissage comme une voie d’excellence, que l’Education nationale y contribue plus franchement en ne dissuadant pas les élèves et leurs parents de choisir cette orientation, et que le Gouvernement, bien à la peine aujourd’hui dans la lutte contre le chômage, rétablisse dans leur montant les aides à l’apprentissage qu’il a supprimées cette année. 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

03

mars

2014

140ème Carnaval de Granville: joie de vivre et de faire la fête!

Samedi soir Cours Joinville
Samedi soir Cours Joinville

Le 140ème anniversaire du Carnaval de Granville a été fidèle à sa tradition de liesse populaire et de liberté. Commencé le samedi, avec en point d'orgue la présentation nocturne sur le Cours Joinville d'un film projeté sur grand écran comportant de nombreuses photos d'époque et reportages d'actualité des cinquante dernières années, il a donné lieu à de magnifiques cavalcades le lendemain, les habitants de Granville continuant à rivaliser d'imagination et d'ingéniosité dans la fabrication des chars à thème et à exprimer ensemble leur joie de vivre en dansant dans la rue au son des tambours et des trompettes. Le Peuple de Normandie, avec une forte participation des jeunes, était une fois de plus au rendez-vous, et le Paris-Granville a amené de nombreux curieux venus de la capitale. Bravo aux Granvillais d'avoir une nouvelle fois donné la mesure de leurs talents et aussi de leurs capacités d'organisation à travers le bénévolat. J'ai vu trois générations de mêmes familles se déployer, chacun à son poste, pour participer à cet incroyable succès. Une vitalité remarquable et qui rend optimiste sur le caractère des Granvillais en ces temps de crise!    

Lire la suite 0 commentaires

sam.

01

mars

2014

Les Maisons Familiales Rurales vont de l'avant

Bernard anquetil préside l'AG des MFR de la Manche avec au micro M. Marge, Directeur général de la fédération manchoise
Bernard anquetil préside l'AG des MFR de la Manche avec au micro M. Marge, Directeur général de la fédération manchoise

Les MFR de la Manche sont en mouvement. Leur assemblée générale, qui s'est réunie vendredi dernier au Dézert (Pavillon des Energies), a permis de faire un point d'étape et d'entendre le compte rendu des groupes de travail réunis au cours des derniers mois.

Les dernières années ont permls une diversification considérable de l'offre de formations, qui va aujourd'hui bien au-delà des métiers de l'agriculture et des services à l'agriculture pour embrasser tous les services aux personnes, si utiles à l'équilibre de la vie rurale, tant pour les emplois qu'ils permettent de créer à côté de ceux de l'agriculture et des services à l'agriculture que pour le maintien des familles et des personnes âgées dans le monde rural. Le programme d'investissements très soutenu des MFR, fortement aidé par el conseil général de la Manche avec une constance qui ne se dément pas, permet une adaptation rapide des sites d'enseignements et des internats aux exigences modernes. Et l'élévation des niveaux de formation avec le passage des brevets professionnels aux bacs professionnels, qui s'est effectué dans d'excellentes conditions, montre la capacité d'adaptation de ce remarquable outil de formation né du mouvement agricole et de l'esprit coopératif du monde rural, aujourd'hui devenu le fleuron de l'enseignement privé non confessionnel. Un savoir faire et une capacité de former les jeunes à de vrais emplois dont beaucoup d'institutions d'enseignement pourraient s'inspirer alors que notre pays bat de tristes records en ce qui concerne le chômage des jeunes. C'est pourquoi j'encourage les MFR de toute la force de mes convivctions! Et je suis également heuruex qu'elles se mettent désormais aussi à la disposition des adultes pour la formation permanente.

Lire la suite 0 commentaires

ven.

28

févr.

2014

Réaction de Philippe Bas sur le blocage du Conseil général sur Tendance Ouest

http://www.tendanceouest.com/region/actualite-69119-blocage-du-conseil-general-de-la-manche-la-reaction-de-philippe-bas.html
http://www.tendanceouest.com/region/actualite-69119-blocage-du-conseil-general-de-la-manche-la-reaction-de-philippe-bas.html
Lire la suite 0 commentaires

lun.

24

févr.

2014

Michel Renouf, maire de Geffosses récompensé pour son travail pour la commune

Presse de la Manche, 25.02.2014

Geffosses, samedi 22 février, M.Michel Renouf, maire de la commune, faisait visiter la rénovation de l'école, réalisation la plus récente de la municipalité après l'aménagement et la sécurisation du centre bourg et les premières tranches de l'enfouissement des réseaux et l'amélioration du camping. La vie de nos communes est ponctuée de ce type d'événements qui montrent un travail continu d'amélioration de la qualité de vie rurale.

Ce n'est donc pas sans raison que la visite des réalisations municipales a été suivie de la remise de l'insigne d'officier du Mérite agricole et de la médaille argent régionale, départementale et communale à Michel Renouf, et aussi à Sylvie Détournée, l'une des ses conseillères municipales très appréciée.

Lire la suite 0 commentaires

lun.

24

févr.

2014

La Manche, fière de son agriculture, se produit au Salon!

Inauguration de l'Espace Manche au Salon de l'agriculture, Paris
Inauguration de l'Espace Manche au Salon de l'agriculture, Paris

Nous avons inauguré dimanche l'Espace Manche au Salon de l'agriculture, en présence de Jean-François Le Grand.
Comme chaque année, la Manche est très présente au Salon. Il y a de bonnes raisons à cela. Nous sommes le premier département français pour la production laitière et pour les installations de jeunes agriculteurs, et la Basse Normandie, grâce à la Manche, est également première pour l'industrie alimentaire. Premier département producteur de chevaux de selle français, notre Département défend aussi ses traditions d'élevage avec par exemple les moutons de pré-salé ou les ânes du Cotentin. La sauvegarde des abattoirs de Villedieu-les-Poêles constitue aussi un atout pour une filière porcine dynamique.
la Manche s'illustre aussi pour ses productions légumières, en particulier dans le Coutançais et les polders du Mont Saint-Michel.
Enfin, la production de cidre et de poiré normand a bénéficié de fortes restructurations.
S'y ajoute une conchyliculture particulièrement active et de grande qualité, qui profite d'un littoral exceptionnel.
Il nous manque peut-être la vigne, l'olive ou la figue, mais tout le reste nous l'avons, et les traditions gastronomiques qui vont avec!
Au total, 6,5% des emplois du département relèvent directement ou indirectement de l'agriculture!
Notre engagement est donc total et sans réserve pour soutenir une activité d'avenir qui compte parmi nos principaux atouts de développement économique et reste le fondement de notre société rurale.


Lire la suite 0 commentaires

dim.

23

févr.

2014

Concours de la race normande : la Manche sur le podium grâce à Didefix !

La vache "Didefix" de St Sauveur-le-Vicomte, grande gagnante du concours de race normande au salon de l'agriculture, 23/02/14
La vache "Didefix" de St Sauveur-le-Vicomte, grande gagnante du concours de race normande au salon de l'agriculture, 23/02/14
Lire la suite 0 commentaires

dim.

16

févr.

2014

Réouverture du commerce de Savigny-le-Vieux

Le commerce de Savigny-le-Vieux, commune de 440 habitants du Sud Manche, a rouvert. Il offre à la population un large éventail de services comprenant un relais postal et la possibilité d'organiser des repas. Il sera ouvert avec une grande amplitude horaire (sauf le mercredi après midi). Restauré à l'initiative de la commune, qui en est propriétaire (l'occasion pour moi de saluer l'action d'André Belliard, récemment décédé après une cruelle maladie). Si nous voulons que ce type de service en milieu rural ait de l'avenir, à nous de les faire vivre!

Lire la suite 0 commentaires

sam.

15

févr.

2014

Papillons de Nuit: grande soirée des bénévoles vendredi dernier à Villedieu-les-Poêles

Au moment même où Stromae (maestro en verlan!), qui sera la vedette de la prochaine édiiton des Papillons de Nuit, recevait trois Victoires de la Musique, publicité inespérée pour notre Festival de pentecôte, l'équipe de Rock en Baie accueillait 1000 bénévoles pour l'assemblée générale de l'association, suivie d'un dîner, autour de Patrice Hamelin, son président, aussi discret que dynamique, entreprenant et même charismatique.

Ce fut l'occasion de présenter les nouvelles modalités d'organisation de l'activité des bénévoles, notamment pour la constitution des équipes: les choix personnels seront respectés dans la mesure du possible, mais c'est la qualité de l'organisation qui doit primer et il faut en accepter les contraintes!

Aux Papillons, tout repose sur le bénévolat, mais bénévolat n'est plus depuis longtemps synonyme d'amateurisme! Rappelons tout de même qu'il s'agit d'accueillir environ 50 000 festivaliers sur trois jours!

Lire la suite 1 commentaires

sam.

15

févr.

2014

Les Principaux et les gestionnaires des collèges réunis à Saint-Lô

dr
dr

La réunion annuelle Education nationale-Conseil général de la Manche a eu lieu vendredi à l'Hôtel du Département en présence de M. Lhuissier, nouvel Inspecteur d'Académie, et de Jean-François Le Grand, Président du conseil général et Christine Lebacheley, conseillègre générale en charge de l'éducation et de la jeunesse, pour réfléchir à l'évolution de notre collaboration dans l'intérêt des enfants et à l'adaptation des moyens accordés aux collèges par le Département de la Manche. i l'enseignement relève de l'Etat, c'est en effet aux Départements que revient la construction et l'entretien des collèges ainsi que les travaux, la restauration scolaire et l'informatique. C'est ce dernier point qui a le plus été débattu car il constitue depuis plusieurs années l'une des priorités du Département et la loi Peillon de 2013 a renforcé nos responsabilités. C'est un domaine en pleine évolution. Tous les collèges ont été fibrés au cours des trois dernières années et nous jouons un rôle moteur aux côtés du Rectorat dans le projet "Educ de Normandie" qui vise à développer progressivement autour de chaque établissement de Basse Normandie un "Environnement Numérique de Travail" reliant enseignants, parents et élèves.

Notre motivation est forte car, plus encore que le cadre bâti et les services techniques dont nous avons la charge, l'outil l'informatique devient l'une des conditions de la réussite de l'enseignement. Nous affirmons l'ambition manchoise de figurer parmi les premiers en France pour l'accès des professeurs, des élèves et des parents aux services numériques indispensables à la réussite éducative des enfants.

Ainsi, à côté du contrat de performance énergétique et des appels à projets pour le développement d'activités à fort contenu pédagogique, la numérisation des collèges (fibrage et création des espaces numériques de travail) démontre l'ambition de la Manche pour la formation de ses enfants et sa volonté d'être toujours à la pointe de l'innovation..

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

15

févr.

2014

Marigny: Inauguration du nouvel Institut médico éducatif de Développement et de Recherche en Inclusion Sociale (IDRIS)

Depuis 1970, l'AAJD accueille, éduque, instruit et accompagne nos enfants déficients intellectuels, souvent affectés aussi de sérieuses difficultés psychiques. Le nouvel établissement que nous avons inauguré à Marigny vendredi, à quelques centaines de mètres de l'internat où une partie importante des enfants sont hébergés, est remarquable par ses couleurs, sa lumière et le souci d'offrir un accueil à taille humaine, avec de petites classes et des espaces agréables pour le jeu, ainsi qu'un équipement discret pour les soins. En outre, le grand gymnase est ouvert aux associations sportives de la commune, ce qui conforte la bonne intégration de l'Idris et des enfants accueillis à la vie de la celle-ci.

J'ai aimé que les discours aient commencé par un mot d'accueil de Céline et aient été clos par l'invitation  faite au public par un jeune adolescent de l'Idris à partager le verre de l'amitié (photo). C'était aussi une manière de montrer que la déficience intellectuelle ne doit pas conduire à être mis à l'écart de la vie sociale: c'est précisément cela l'ambition de  l'Idris, qui place l'"inclusion sociale" au coeur de son projet et aide chaque enfant à s'accomplir en tant que personne en dépassant ses propres limites et en acquérant confiance en lui..

Lire la suite 0 commentaires

sam.

08

févr.

2014

Bernard Cacquevel, doyen des maires de la Manche: 61 ans de mandat au Mesnil-Rogues

Lire la suite 1 commentaires

 

CONTACT


Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Suivez-moi sur Twitter : @BasPhilippe

La Lettre électronique de PHILIPPE BAS

Livre "Avec Chirac"

Enfance et Famille

Personnes âgées

Personnes handicapées

Jeunesse, sports et culture

Infrastructures et équipements

Cliquez sur le logo pour vous abonner au flux RSS et être alerté de chaque nouvel article publié sur le site de Philippe Bas

Newsletter