Le CUI : l'insertion sociale par le travail

Philippe Bas, Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'Etat, François Digard, maire-conseiller régional de St Lô, Philippe Gosselin, député
Philippe Bas, Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'Etat, François Digard, maire-conseiller régional de St Lô, Philippe Gosselin, député

Le 23 janvier dernier, en présence de Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale, le Conseil général de la Manche a signé les six premiers contrats uniques d’insertion (CUI) de 7 heures.

La Manche est ainsi le 3e département, sur les 16 départements retenus par le ministère des solidarités et de la cohésion sociale, à lancer cette démarche expérimentale dont l’objectif principal est de permettre aux bénéficiaires du RSA les plus éloignés du marché de l’emploi de revenir progressivement vers une insertion durable.

Ces contrats permettront à leurs bénéficiaires, d’une part, de retrouver une activité et une utilité sociale, et d’autre part, d’accroître leurs revenus de 136 € par mois. Cet équilibre devrait favoriser l’insertion sociale et professionnelle des intéressés, dont le contrat est conçu comme une première étape.

Accueilli favorablement par les autres collectivités manchoises, le Département a prévu, au cours de ce premier semestre 2012, de signer une quarantaine de contrats avec des collectivités du centre Manche (Carentan, Saint-Lô, Saint-Malo-de-la-Lande, Lessay et Coutances) mais aussi avec des centres intercommunaux d’action sociale (CCAS) du Sud Manche (Brécey, Saint-Pois, Juvigny).

En acceptant d’expérimenter ce nouveau dispositif, le Département privilégie le travail sur l'assistance, même pour des personnes qui ont accumulé les difficultés personnelles et sociales les plus lourdes, pour ne pas les condamner à un assistanat sans remède. Il faut avoir foi dans la capacité de chacun à retrouver volonté et estime de soi par le travail et à ne pas baisser les bras.

Je tiens également à rappeler que le Conseil général de la Manche consacre un budget de 4.1 millions d’euros pour le Programme Départemental d’Insertion 2011-2013 et que chaque mois 2.6 millions d’euros sont alloués aux bénéficiaires du RSA au titre de leur allocation.

Ces budgets sont de la responsabilité de Gilles Beaufils, conseiller général délégué à l’insertion par l’activité, au sein du pôle que j’anime. Je salue son implication quotidienne dans ce domaine pour faire évoluer nos approches : le RSA ne doit pas être une solution à vie, mais une aide pour franchir un cap difficile avec l’accompagnement social nécessaire.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

CONTACT




La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"