Barrages de la Sélune: l'Etat maintient sa décision mais avance sur le plan d'accompagnement

Photo du barrage de Vezins
Photo du barrage de Vezins

Jeudi 16 février dernier, une délégation d’élus du Sud Manche dont je faisais partie a été reçue au cabinet de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement.


Cette réunion a été l’occasion de réaffirmer notre volonté d’obtenir le maintien des barrages de Vezins et de la Roche-qui-Boit en rappelant le caractère unilatéral de la décision de destruction, son coût, les risques de pollution liés à la vidange, les risques d'inondations en aval, l'intérêt de maintenir une production hydroéléctrique propre, et bien sûr l'avenir touristique de la Mazure.  

Pourtant, le Gouvernement ne renonce pas à sa décision, prise en 2009. Il souligne que le classement de la rivière et une directive européenne lui en font l'obligation juridique. 

L’Etat a cependant pris un engagement clair : le premier "coup de pioche" n’interviendra pas tant que le plan de réhabilitation de la Vallée n’aura pas été intégralement défini et financé. Ce plan se fera en concertation entre l’Etat et les collectivités territoriales.

Par ailleurs, l’exploitation hydroélectrique est maintenue jusqu’à la vidange des barrages.

Il a aussi décidé d'allonger le calendrier initialement prévu et de mobiliser des crédits importants (15 millions d'euros) pour lamise en oeuvre de sa décision.

Cette rencontre nous a ainsi permis d’obtenir un certain nombre de clarifications, sur les points suivants:

- le calendrier, qui sera adapté pour permettre la mise en œuvre des mesures d’accompagnement économique avant l’abaissement des plans d’eau ;

- le financement ; 5 M € seront consacrés au démantèlement des ouvrages, 5 M € seront alloués à la renaturation de la rivière et de la vallée de Saint-Hilaire à la Baie, et une enveloppe minimale de 5 M € sera débloquée pour accompagner les projets économiques, dont 2 M € disponibles immédiatement pour un projet sur la Mazure ;

- enfin, des études relatives à la possibilité de maintenir le barrage de la Roche-qui-Boit sont annoncées.

 

 

 

 

CONTACT




Accédez au site : MaVieDansLaManche

 

La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"