Fins de mois difficiles et vote des Français

La campagne pour le second tour de l'élection présidentielle a démarré à 100 à l'heure- trop vite en tout cas.
Il faut faire attention à ne pas aller trop loin. Oui nous voulons répondre aux attentes de Français qui ont exprimé leur désaveu, voire leur dépit, au premier tour. Cependant, nous n'avons pas fait le même  choix qu'eux le 22 avril car nous pensons que les propositions du Front National  mènent tout droit à l'appauvrissement des Français, à l'isolement de la France, à l'intolérance, à la haine, à la violence civile. 
Pour autant,nous n'interprétons pas le vote FN comme un vote d'adhésion à une idéologie raciste et destructrice des libertés, ni comme une confiance exprimée à Marine Le Pen pour bien répondre aux attentes économiques et sociales les plus pressantes des Français en difficulté.
Non! Le vote Le Pen est un vote populaire qui exprime avant tout colère, dépit, déception à l'égard de la politique car elle n'améliore pas assez ni assez vite les conditions de vie des gens modestes, qui se dégradent dans la crise . Or, même s'ils ont conscience des limites de leurs pouvoirs, trop de politiques  ne se privent pas d'entretenir des espoirs qu'ils ne sont pas en mesure de satisfaire. Il ne faut pas s'étonner qu'ensuite le retour de bâton  soit violent, le ressentiment s'ajoutant aux difficultés de la vie quotidienne.
Mais justement, nous devons parvenir à faire comprendre que la solution aux problèmes de pouvoir d'achat et d'emploi n'est pas dans la distribution de revenus à compte d'Etat,  parce que cela mène tout droit à une cure d'austérité et à plus d'impôts  quand il faut rembourser les déficits et la dette. L'amélioration du pouvoir d'achat viendra du travail et de l'allègement du poids de l'Etat, pas de l'augmentation des allocations et des emplois publics à la charge des contribuables. C'est la principale différence entre Sarkozy et Hollande. Et c'est ce qu'il faut inlassablement expliquer aux Français, sans s'écarter de ce discours central ni entrer à notre tour dans des considérations idéologiques oiseuses qui n'ont rien à voir avec nos valeurs.  

 

CONTACT




Accédez au site : MaVieDansLaManche

 

La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"