Tribune de P. Bas dans Le Monde "UMP : transformer la défaite en chance de renouveau"

Tribune Le Monde 18.06.12
Tribune Le Monde 18.06.12

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Socrate (mercredi, 20 juin 2012 11:18)

    Je vous souhaite bien du courage dans cette aventure.
    Les députés FN ont annoncé être déjà en contact avec la droite populaire et au delà.
    Dans leur obsession à se maintenir au pouvoir arguons que bien des élus vendront leur âme au diable.
    La droite doit avant tout se trouver un grand homme qui saura museler les dissidences. Personnellement je n'en vois pas pour l'instant.
    Et ce ne sont pas les serpillières du centre qui pourront prétendendre l'incarner ; déjà parce qu'ils se détestent entre eux.

    Donc à moins de ressusciter De Gaulle...

  • #2

    Jean-Louis Cuche (jeudi, 21 juin 2012 11:48)

    Monsieur le Sénateur,
    Cette tribune dans « Le Monde » est sans doute une bonne expression de votre personnalité ; celle d’un homme tolérant et, sans doute aussi, généreux. Pour autant, elle me semble très empreinte d’un certain angélisme (J’espère que le mot ne vous choquera pas !).
    Il y a, philosophiquement, une différence fondamentale entre la gauche (ma famille politique) et la droite : c’est la place de l’Etat et la notion de Justice.
    L’Etat, « invention » de la Révolution Française, est l’intermédiaire vital entre l’individu et la société. Si notre pays résiste, plutôt bien, à cette révolution qu’est la financiarisation forcenée de l’économie et donc de la société, c’est bien parce que nous avons un Etat fort. Pour autant, l’Etat ne doit pas être envahissant. Il doit savoir se limiter à ses grandes fonctions régaliennes mais aussi de services publics ; il doit savoir maîtriser ses coûts. L’Etat doit laisser une place aux initiatives politiques locales, « girondines » ; en retour, les élus, dont vous êtes, doivent aussi prendre leurs responsabilités. (Je ne vous dirai pas ce que je pense d’un « pouvoir rural » !!!). Constatons que les cinq dernières années, ont vu se dégrader, souvent bêtement, les services publics, sans, pour autant, voir croître une meilleure prise de responsabilités. L’UMP est-elle capable d’évoluer sur une telle ligne ? J’en doute fortement.
    La Justice, c’est certainement laisser aux individus un espace de liberté ; pas celle « du renard dans le poulailler », celle de citoyens respectueux d’autrui. Dans cette Justice, il faut reconnaître les différences dans les talents des uns et des autres : dans ce registre, et pour faire court, j’admire les chefs d’entreprise qui…entreprennent. La gauche doit savoir reconnaître ces différences. Depuis cinq ans, nous avons vu une apologie indécente du « bling-bling » (une fois de plus pour faire court) sans que, pour autant, l’économie et la société française en aient tiré avantages : la dynamique des PME n’en a pas été augmenté (cf le déficit du commerce extérieur), et la situation économique générale a été accentué de 600 milliards € supplémentaires, hors « crise » (Cour des Comptes). L’UMP peut-elle, fondamentalement, revenir sur une telle approche ? J’en doute aussi. Puis-je attirer votre attention sur une étude menée par une Université américaine qui montre la place de la cupidité dans le comportement des grands responsables de l’économie privée.
    En très bref, la vie publique est et restera une question de rapports de force, d’une certaine lutte de classes. J’espère que notre nouveau président saura mener une politique respectueuse de toutes les Justices. Dans ce contexte, il ne m’appartient pas d’imaginer où l’UMP trouvera sa place.
    Respectueusement vôtre.

  • #3

    Philippe Bas (jeudi, 21 juin 2012 16:15)

    Merci à Socrate et à Jean-Louis Cuche de leurs commentaires.
    Evidemment, n'est pas de Gaulle qui veut, mais il est exact que l'UMP doit rapidement combler le déficit de leadership provoqué par la défaite de Nicolas Sarkozy. Je souhaite que le choix soit aussi et surtout celui d'une lige politique claire.
    Cher Jean-Louis Cuche, je ne suis pas angélique: je crois à des valeurs que vous prétendez être celles de la gauche mais qui sont en grande partie, avant tout, celles de la République!
    A bientôt!

  • #4

    maryjean 2 (lundi, 02 juillet 2012 23:25)

    Vous avez raison de croire en vos valeurs républicaines de droite et j'espère que vous resterez sur cette même ligne bien longtemps,ces valeurs seront reconnues je pense dans très peu de temps.

 

CONTACT




La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"