François Fillon esquisse un projet courageux contre le décrochage de la France

Enfin, quelqu'un se lève, à droite et au centre, et nous parle de notre avenir, sans fard, sans démagogie, en tenant  le langage de la vérité, de l'effort, de la réforme et des révisions déchirantes: retour au 39 heures, baisse des charges des entreprises, relance de la politique de diminution des dépenses de fonctionnement de l'Etat, réforme de l'éducation nationale pour l'orienter davantage vers l'emploi des jeunes, fusion des départements et des régions, affirmation très nette de l'ambition européenne de la France pour que l'Europe devienne à la fois notre rempart et notre moteur, réforme de

l'assurance-chômage pour qu'elle incite davantage à la reprise d'un travail.

 C'est aussi la fin du silence face à la politique du Gouvernement quand elle renie les promesses de campagne (diminution du chômage, renégociaiton du traité budgétaire européen, loi bancaire-croupion), isole la France dans l'Union européenne en tournant le dos à l'entente franco-allemande, aggrave le marasme en opérant un prélèvement sur les entreprises et les ménages de 40 milliards, abandonne la politique de réduction des dépenses de fonctionnement de l'Etat (non remplacement d'un fonctionnaire sur deux et baisse des effectifs), agit, seul en Europe, dans le sens de l'abaissement de l'âge de la retraite au moment où de nouvelles économies sont nécessaires, et nous parle aujourd'hui sans sourciller de compétitivité après avoir abrogé

 

la TVA anti-délocalisation et augmenté les charges des entreprises.

C'est enfin l'examen de conscience sur les erreurs commises au cours des cinq années précédentes, sans renoncer à défendre ce qui a fait la force du quinquennat de Nicolas Sarkozy, qui a su prendre de bonnes directions dans une crise économique et financière sans précédent depuis 1929. Mais il ne s'agira pas, dans des circonstances nouvelles, de se tourner en arrière en recommençant en 2017 ce qui a été fait en 2007: il faudra exprimer et mettre en oeuvre un souci plus grand de justice, une clarté accrue dans une politique de réformes plus franches et plus directes, un esprit républicain inattaquable, allant cependant de pair avec la réaffirmation de l'autorité de l'Etat.

 


 

CONTACT




Accédez au site : MaVieDansLaManche

 

La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"