Contrat des chantiers navals de Cherbourg avec le Mozambique: tirer parti du formidable développement de l'Afrique australe

Les Chantiers navals de Cherbourg sauvés par le Mozambique
Les Chantiers navals de Cherbourg sauvés par le Mozambique

Riche de ses réserves de gas naturel, le Mozambique veut tirer parti de ses 2500 km de côtes pour développer la pêche. La commande à Cherbourg de 24 chalutiers et de 6 patrouilleurs destinés à protéger ceux-ci contre les pirates s'inscrit dans cette perspective. Pays le plus pauvre d'Afrique au moment de son indépendance en juin 1975 malgré de très grandes richesses naturelles, épuisé par dix ans de guerre contre la puissance coloniale portugaise malheureusement suivis de 17 ans de guerre civile, le Mozambique, longtemps resté sous la coupe politique et militaire de ses alliés soviétiques, a aussi été etouffé par sa dépendance économique à l'égard de l'Afrique du Sud (1).

Par un extraordinaire renversement de l'histoire, il a aujourd'hui conquis sa pleine indépendance en se servant habilement de son potentiel économique pour jouer de la concurrence entre ses partenaires. La France a su très tôt coopérer avec ce grand pays, parrainant l'annulation de sa dette en 1990, participant à la garantie des acoords de paix de 1992 et nouant des relations politiques au plus haut niveau grâce au voyage effectué à Maputo par le Président Jacques Chirac en juin 1998, suivi de celui des Président Chissano puis Guebuza en mai 2004 et juillet 2006.

Avant la visite en France de ce dernier à l'invitation du Président Hollande dans quelques semaines, l'annonce de ce contrat, qui est l'un des volets d'une coopération économique plus large en train de se nouer, montre que l'investissement diplomatique de la France au Mozambique porte enfin ses fruits économiques. Il était temps car nous n'étions que le 13ème partenaire économique de ce pays en pleine expansion, avec des taux de croissance qui ont régulièrement atteint 8% ces dernières années !

Bravo à tous ceux qui ont concourru à ce beau résultat, en particulier les ministres des affaires étrangères et du commerce extérieur actuels et précédents, ainsi qu'à Ubifrance.

Note:

(1): j'ai relaté ces événements dans un ouvrage de jeunesse publié en 1987, en collaboration avec Denis Tersen, L'Afrique australe dans la tourmente ( 2 volumes, La Documentation Française)

Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

CONTACT




Accédez au site : MaVieDansLaManche

 

La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"