Rentrée politique de P. Bas : tour d'horizon sur France Bleu Cotentin

Philippe Bas, sénateur de la Manche, faisait sa rentrée politique ce mardi

Mardi 01 octobre 2013 
Philippe Bas, le sénateur UMP du sud Manche, a fait un tour d'horizon des sujets locaux, de la ligne nouvelle Paris-Normandie au CHU de Caen en passant par les Énergies Marines Renouvelables. Philippe Bas annonce aussi ses actions prioritaires au Sénat. Il travaillera sur la politique agricole commune, interviendra dans le débat sur le budget 2014 ou encore sur la réforme des retraites. 
Philippe Bas, le sénateur, qui est aussi vice président du Conseil Général, estime qu'il y a aujourd'hui six grands projets régionaux prioritaires à commencer par le train et la future LNPN, ligne nouvelle Paris-Normandie.

Philippe Bas comprend qu'elle ne se fasse pas en totalité aujourd'hui, mais il espère que ce n'est que partie remise.

Le CHU de Caen

Philippe Bas estime que l'une des priorités régionales, c'est la reconstruction du CHU de Caen. Selon lui, toute la médecine bas-normande dépend de l'avenir de ce grand plateau technique;
L'occasion pour le sénateur de revenir sur la situation des hôpitaux manchois actuellement en déficit. Philippe Bas, ancien ministre de la Santé, estime que l'origine, ce sont les 35  heures.

Les énergies marines renouvelables

Par ailleurs, Philippe Bas salue le fait que le président de la République reconnaisse que le projet des EMR, énergies marines renouvelables, lancé ce lundi à Cherbourg par François Hollande, est bien la continuité du Grenelle de l'Environnement initié par Nicolas Sarkozy.

Autre dossier : le Sénateur regrette la décision de la Ministre de la Justice d'abandonner le projet de nouvelle prison à Saint-Lô dans son plan triennal. Et dans un courrier de Christiane Taubira reçu en juillet, il comprend que cette prison ne sera pas non plus à l'ordre du jour du prochain plan.

"Les Français attendaient du pouvoir d'achat et ce sont leurs impôts qui ont augmenté" France Bleu Cotentin © Radio France

A propos des municipales, Philippe Bas souhaite que l'UMP aborde ces élections dans l'union notamment avec l'UDI et sans idéologie. Et concernant le cumul des mandats, le sénateur rappelle qu'il a toujours été contre le cumul, mais il estime qu'une exception doit être faite pour le Sénat qui est l'assemblée des territoires.

Il sera donc candidat aux prochaines élections départementales et verra en septembre 2017 comment cette loi sur le non-cumul s'appliquera à ce moment là.

Interview sur France Bleu : écoutez l'extrait

L'interview sur France Bleu Cotentin : extrait

Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

CONTACT




La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"