Hommage à Simone Veil

« J’éprouve aujourd'hui une immense peine à l’annonce du décès de Simone Veil. J’avais pour elle et pour sa générosité une inépuisable admiration doublée d’une très grande affection. J’étais à ses côtés dans la fidélité depuis plus de 20 ans. Elle m'a accompagné dans mes premiers pas et m'a guidé dans les grandes étapes de ma vie publique. J’ai été un de ses plus proches collaborateurs de 1993 à 1995 notamment pour la réorganisation de la transfusion sanguine pour laquelle elle a engagé toute son autorité ou pour la discussion au Parlement des lois de bioéthique. Beaucoup plus tard j’ai été un de ses successeurs au Ministère de la santé et des affaires sociales. Mon respect pour elle était immense et j’étais heureux de voir Jacques Chirac et elle partager finalement sur l'Europe des convictions communes, qui sont les miennes. Elle n’était pas d’une nature démonstrative et la sévérité qu’elle pouvait parfois laisser apparaître était fondée sur des exigences politiques, morales et éthiques. Simone Veil, ferme avec les puissants, tendre avec les faibles, a toujours fait aussi la part de la responsabilité individuelle. Elle redoutait les excès de l'assistance qui nourrissent les extrêmes, dont elle savait jusqu'où ils peuvent aller. Ministre d'État en 1993, elle voulait mettre de l'ordre dans les dépenses sociales en assumant courageusement une politique de choix rationnels. Elle ne supportait pas qu'on agisse légèrement avec l'argent si précieux et si rare de la solidarité. Pour elle, le social, c’était des choix très difficiles entre des misères concurrentes pour l'accès aux crédits publics, c’était une fraternité agissante pour aider les plus démunis à recouvrer leur dignité et leur liberté, ce n'était pas de la dépense à fonds perdus. Simone Veil était une femme de combat pour la lutte des droits des femmes, la mémoire du génocide, la liberté, la paix, l’Europe. Avec l’énergie d’une survivante, elle a forcé l’admiration en se consacrant au bien commun. Elle laissera une empreinte indélébile sur ma vie ».


Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

CONTACT




Accédez au site : MaVieDansLaManche

 

La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"