Archives actualités juin 2011

sam.

02

juil.

2011

Conseil général : des réformes importantes pour un meilleur service

transports Manéo: réorganisation en vue!
transports Manéo: réorganisation en vue!

Vendredi, le conseil général s’est réuni pour débattre de la réorganisation des transports collectifs de voyageurs et pour adopter le projet de création d’une « Maison départementale de l’autonomie ».

Sur le premier chapitre, celui des transports de voyageurs par route, trois évolutions sont en préparation pour améliorer la qualité de la vie rurale en facilitant les déplacements, en particulier pour les personnes âgées et les collégiens :

-         les cars Manéo verront leurs circuits modifiés pour mieux tenir compte de la fréquentation et éviter que certains cars circulent presque vides ;

-         le système Manéo de proximité sera généralisé à tous les cantons (sur appel au plus tard la veille, possibilité d’être conduit en ville par taxi pour deux euros trois fois par semaine jusqu’à des points d’arrêt prédéterminés, avec retour à la maison) ; il sera aussi amélioré avec un transport collectif organisé pour rejoindre un point d’arrêt des cars Manéo;

-         les transports scolaires seront profondément réorganisés d’ici la rentrée 2012 (donc pas cette année): les parcours seront de plus courte durée, les points d’arrêt seront entièrement sécurisés pour protéger les enfants, mais en contrepartie moins nombreux qu’aujourd’hui.

(...)

Lire la suite 1 commentaires

dim.

26

juin

2011

Villedieu: Assemblée générale des maires

Assemblée générale des maires, Villedieu
Assemblée générale des maires, Villedieu

L'assemblée générale des maires fut l’occasion d’un travail approfondi sur la réforme territoriale, avec un long échange entre la salle et les personnalités qui avaient pris place à la tribune autour de Jacques Pélissard, en particulier le Préfet, Jean-Pierre Laflaquière, remarquable par l’équilibre qu’il incarne entre l’esprit de dialogue et l’exercice d’une autorité républicaine impartiale, et le Président du Conseil général, Jean-François Le Grand.

Comme à son habitude, celui-ci s’est montré volontariste et ambitieux, incitant à dominer nos peurs et à voir loin pour créer les conditions du meilleur service de la population. Mais son discours a surtout marqué par le message personnel qu’il a adressé aux maires au moment de quitter le sénat après plus de trente ans de vie parlementaire, commencée très jeune. Un message où l’ardeur et la passion l’ont emporté sur la nostalgie. Dans l’évocation de cet engagement, qui se poursuit aujourd’hui à la tête du conseil général, un pincement de cœur bien naturel a inspiré son propos et touché la salle : avec humilité, mais aussi avec conviction et sincérité, Jean-François Le Grand a su dire son amour de la Manche et du service des autres (servir et non se servir, être un homme libre et non un homme de parti, avoir chevillées au corps des valeurs d’humanisme et de respect de l’autre). Sa décision de quitter le sénat, il l’avait mûrie depuis longtemps, soucieux de ne pas imiter ceux qui en politique, s’accrochent indéfiniment à leurs mandats jusqu’au jour où ils continuent à les exercer sans pouvoir les assumer. Une leçon de courage (ce n’est pas facile de décrocher quand on porte en soi une vitalité et une envie d’agir exceptionnelles), une leçon d’intégrité et de vertu républicaine, et peut-être aussi une leçon de vie car un homme politique a aussi le droit d’avoir une vie pour soi après avoir eu tant d’années de vie pour les autres ! C’est un exemple à méditer!

Lire la suite 3 commentaires

dim.

19

juin

2011

Les amis des barrages ne désarment pas!

Au pique-nique des amis des barrages le dimanche 19 juin
Au pique-nique des amis des barrages le dimanche 19 juin

Nous étions heureux, dimanche, de nous retrouver nombreux à l'invitation des amis des barrages de Vezins et de la Roche-qui-Boit pour un grand pique-nique populaire, malgré un temps encore instable et peu clément. Ce type d'action permet d'afficher la détermination inchangée des habitants du secteur et de l'ensemble de la Manche (il y avait par exemple des Coutançais) à défendre les barrages.

Je rappelle les raisons qui ont justifié ma réaction immédiate à la décision improvisée et absurde de la secrétaire d'Etat de l'époque de détruire les barrages:

-L'environnement: de l'aveu même du Président d'EDF en 2007, dans une lettre qu'il m'a adressée et que j'ai confiée à notre association, la production électrique des deux barrages constitue un appoint appréciable dans la région. C'est encore plus vrai après Fukushima car il importe plus que jamais de diminuer notre dépendance par rapport à l'énergie nucléaire grâce aux énergies renouvelables.

-L'Emploi: outre les emplois directement liés à l'exploitation et à la maintenance des barrages, il faut compter tous les emplois liés à l'activité touristique et sportive: ils se chiffrent par dizaines.

-L'argent: la France souffre de déficits excessifs; nous savons bien qu'il sera très difficile à l'Etat de financer la destruction très coûteuse des barrages, la remise en état du site et les investissements nécessaires à la création d'emplois compensant les pertes d'emplois provoquées par la décision gouvernementale. J'ai obtenu il y a quelques années les crédits nécessaires au financement de la réhabilitation de la base de loisirs de la Mazure. Quel gâchis se serait si elle devait soudain se trouver désertée!

Peut-on encore espérer que l'Etat renonce à ce projet irrationnel? Je n'en suis pas sûr, mais j'observe qu'aucun acte irréversible n'a été commis à ce jour. J'espère qu'une nouvelle équipe gouvernementale acceptera en 2012 de réexaminer la décision qui nous a été signifiée: il n'y aurait pas de mal à revenir sur des erreurs à la fois coûteuses pour les contribuables, lourdes de conséquences pour l'emploi et irresponsables du point de vue énergétique.

Dans le cas contraire, il nous faudra rester mobilisés pour que des engagements tangibles soient pris et qu'ils soient tenus. Ce n'est toujours pas le cas aujourd'hui où rien de concret n'a été annoncé.

Lire la suite 0 commentaires

ven.

17

juin

2011

Sénat: douze rencontres cantonales avec les élus de la Manche

Je parcours de long en large notre Département: Coutances
Je parcours de long en large notre Département: Coutances

Depuis le 27 mai, je parcours de long en large notre Département pour rencontrer les élus. Ils me font part de leurs projets et de leurs attentes, qui sont aussi celles des habitants de leurs communes. Je leur dis comment je peux les représenter au Sénat et comment nous pourrions travailler ensemble pour servir notre population et nos territoires.

Je parle bien sûr du Sénat. Gambetta disait de lui que c'est le "Grand Conseil des communes de France". On ne trouve pas de sénat comme le nôtre à l'étranger: c'est une exception française. A quoi sert-il? A "représenter les collectivités territoriales de la République" dit l'article 24 de notre Constitution. C'est une chambre modératrice, ennemie des emportements partisans ou populistes, qui tempère les élans d'enthousiasme de l'Assemblée nationale et ne répugne pas à faire un travail pragmatique, technique, au plus près des réalités: les sénateurs ressemblent à leurs grands électeurs: ils sont réalistes, concrets et n'aiment pas qu'on leur raconte des histoires. C'est ce qui fait la force du Sénat dans la République. Et c'est pourquoi il a conquis l'égalité avec l'Assemblée nationale, le Gouvernement ne donnant plus jamais le dernier mot à celle-ci depuis la réélection de Jacques Chirac en 2002. Le Sénat, c'est la sagesse, c'est le sérieux. J'ai défendu au sénat de nombreux textes de loi. A chaque fois, le débat était approfondi, sans effet de manche et sans sectarisme. Souvent, mes textes ont pu être amendés avec mon accord par les élus socialistes et votés ensuite par la majorité! Pourquoi ne pas prendre ce qu'il y a de bien partout, sans s'arrêter aux frontières partisanes?

Lire la suite 7 commentaires

dim.

12

juin

2011

Jacques Chirac: "Le temps présidentiel" (tome 2 de ses Mémoires)

Le deuxième tome des Mémoires de Jacques Chirac en librairie
Le deuxième tome des Mémoires de Jacques Chirac en librairie

Jacques Chirac vient de publier le second tome de ses mémoires. Il y dresse un tableau de son action, y exprime ses convictions profondes et ne manque pas de livrer quelques portaits d'hommes d'Etat, bienveillants ou sévères, avec l'autorité et la légitimité que lui donnent sa capacité, hors du commun chez les responsables politiques, à prendre du recul par rapport à ses propres décisions et à confier ici ou là quelques regrets. Jamais de mesquinerie dans ses jugements, jamais d'emphase dans sa manière de décrire son oeuvre de Président, peu de confidences intimes, cela va de soi. Et, à chaque page, la sincérité d'un homme de conviction, qui aura su aimer la France et les Français pour les servir de son mieux, en les rassemblant dans la fidélité aux valeurs de la République.

Le portait qu'il fait de moi m'a touché.

 

 

 

Lire le portrait de Philippe Bas par Jacques Chirac en page "Portrait"

0 commentaires

jeu.

09

juin

2011

Ouverture du festival des Papillons de Nuit

Affiche de l'édition 2011 du Festival des Papillons de Nuit
Affiche de l'édition 2011 du Festival des Papillons de Nuit

Au moment où commence la 11ème édition de cette grande fête de la musique et de la jeunesse au milieu des collines du val de Sée, je voudrais raconter l'aventure du Festival des Papillons de Nuit à ceux qui ne la connaissent pas, comme je l'ai apprise moi-même de la bouche de ceux qui l'ont vécue.

Il y a onze ans, une toute petite équipe engagée dans la vie associative du canton de Saint-Pois a eu envie de tenter quelque chose de nouveau, avec en tête l'amour de son territoire et de ses habitants, le désir de réussir à le faire avancer autour d'un projet fédérateur, l'ambition de se prouver à soi-même qu'en ne restant pas les deux pieds dans le même sabot, en se bougeant, on pouvait faire bouger les autres, insuffler un supplément de vie à son territoire, lui permettre d'exprimer sa vitalité, créer de la convivialité et de l'amitié au travers d'un défi collectif, montrer que le monde rural n'est pas endormi dans la nostalgie de son passé, qu'il est plein de vie, plein d'avenir, capable de faire des choses extraordinaires pour lui-même et aux yeux des autres, capable de s'ouvrir aux autres et de les faire venir à lui... Un rêve? Une utopie? Un pari impossible? Oui, un pari impossible... mais comme l'a si joliment écrit Marc Twain, que mon ami Bernard Tréhet aime à citer: "nous ne savions pas que c'était impossible, donc nous l'avons fait!" 

...

Lire la suite 0 commentaires

mer.

08

juin

2011

Le Conseil général agit en faveur de l'enfance et de la jeunesse

Présentation du Schéma départemental 2011-2015 Enfance, Jeunesse, Famille

Mercredi 1er juin a eu lieu la présentation du nouveau schéma "Famille, Enfance, Jeunesse" 2011-2015, au centre des Unelles de Coutances, en présence de Jean-François Le Grand, président du conseil général, Philippe Bas, vice-président en charge des solidarités, de la jeunesse et de la culture ainsi que de François Brière, conseiller général en charge de l'enfance et de la famille.

Ce schéma entre dans la politique en faveur de l'enfance et de la famille du conseil général. Ainsi, les élus ont exprimé leur volonté d’accentuer la prévention et de développer de nouvelles méthodes d’intervention en faveur de l’enfance en difficulté.
Voici tout le sens de ce schéma en faveur de l’enfance, de la famille et de la jeunesse qui vient d’être adopté. Sa mise en oeuvre est engagée depuis le mois de mai 2011. Il a été élaboré avec la participation de tous les partenaires et professionnels de l’enfance et sera mis en oeuvre sous l'autorité du Président du conseil général, à qui la loi confie cette mission.

Le schéma permet aussi de développer en amont les conditions favorables pour l’épanouissement de tous les enfants et des jeunes et d’offrir à tous les parents les informations, les conseils, l’accompagnement et les services dont ils ont besoin pour un développement harmonieux de la famille et de l’enfant.

Lire les articles de presse en cliquant sur le titre

 

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

07

juin

2011

un vétéran américain de retour à Saint-Pois: l'occasion de célébrer l'amitié franco-américaine

Jack Port devant la mairie de Saint-Pois, dont il est citoyen d'honneur
Jack Port devant la mairie de Saint-Pois, dont il est citoyen d'honneur

Ce 7 juin 2011, Jack Port était de retour à Saint-Pois, dont il avait été fait citoyen d'honneur il y a un an. A 89 ans, il en fait quinze de moins! Tous les maires étaient là ainsi qu'une classe de l'école de Saint-Pois. Le véréran, à qui nous avons dit notre reconnaissance, s'est plié de bonne grâce au jeu des questions-réponses avec les enfants. Nous avons pu ensuite rappeler le caractère indestructible de l'amitié franco-américaine: participation des Français à la guerre d'indépendance américaine, soutien économique des Américains à la Révolution française, engagement décisif des américains dans les guerres européennes du XXème siècle, devenues mondiales, présence militaire américaine sur le continent européen depuis 1945 pour assurer la sécurité du continent pendant la guerre froide et aujourd'hui encore, intensité de nos échanges économiques et culturels, communauté de vues depuis l'élection de Barak Obama sur une grande partie des problèmes du monde: soutien à la démocratie et aux libertés, aide au développement, fermeté dans la lutte contre le terrorisme.

 

Lire la suite 2 commentaires

 

CONTACT




La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"