Archives actualités novembre 2013

sam.

30

nov.

2013

5ème exposition annuelle de peintures de Saint-Pois: les talents dévoilés!

Josette Duchemin, grande organisatrice de  l'exposition, aux côtés du maire, Casimir Lechevalier
Josette Duchemin, grande organisatrice de l'exposition, aux côtés du maire, Casimir Lechevalier

Josette Duchemin, conseillère muniicpale de Saint-Pois, organise depuis cinq ans dans la grande salle rénovée de la Mairie de la commune une exposiiton de peintures où sont réunies les oeuvres de nombreux artistes, amateurs pour la plupart mais aussi professsionnels.

L'exposition de cette année, qui permet d'admirer pendant une semaine une soixantaine d'oeuvres, est particulièrement réussie par l'importance et la variété des tableaux réunis: natures mortes, paysages, portraits de musiciens de jazz, peintures abstraites... une multitude de talents normands qui se répondent !

Bravo aux artistes et à tous ceux qui ont bénévolement contribué à cette réussite!

sam.

30

nov.

2013

Sainte-Barbe fêtée à Bellefontaine (canton de Juvigny-le-Tertre): les Pompiers volontaires à l'honneur!

La fête de la Sainte-Barbe du centre de secours de Juvigny-le-Tertre a été magistralement organisée par le Lieutenant Guilloteau à Bellefontaine ce samedi, commune qui en asssurait l'accueil autour de son maire, M.Boutin. Le centre de secours rénové et aggrandi de Juvigny sera prochainement achevé et chacun est impatient de pouvoir inaugurer ce nouvel outil.

Une originalité très appréciée: la messe, dans la merveilleuse petite église de Bellefontaine, était agrémentée par trois clarinettistes qui ont joliment interprété notamment  la Water Music de Haendel. 

J'ai remis trois médailles d'or, de vermeil et d'argent et salué l'engagement des sapeurs pompiers bénévoles au service de la population. J'ai également rappelé l'effort du Département: 16 millions de subventions pour le fonctionnement des centres de secours; près de 5 millions pour les investissements, dont profite aujourd'hui Juvigny. 

 

sam.

30

nov.

2013

Une PME d'excellence pour la Manche: visite de l'Entreprise Mauviel 1830 à Villedieu-le-Poêles

Poiçonnage d'une cocotte Mauviel, en présence de Philippe Gosselin, député, et Daniel Macé, maire
Poiçonnage d'une cocotte Mauviel, en présence de Philippe Gosselin, député, et Daniel Macé, maire

L'entreprise Mauviel de Villedieu-les-Poêles est dirigée avec sûreté, imagination et talent par Valérie Mauviel, qui fait partie de la septième génération de la famille fondatrice, depuis la création de la fabrique en 1830. Avec Valérie Mauviel, une approche très moderne de la stratégie de l'entreprise est mise en oeuvre depuis 2006: "Avant, on devait vendre ce que la production fabriquait, maintenant, on fabrique ce que la clientèle demande!" Cette stratégie paye: d'abord réservées aux grands chefs et aux proffessionnels, les batteries de cuisine Mauviel s'exportent désormais dans le monde entier, que Valérie Mauviel parcourt inlassablement, auprès d'une clientèle exigeante qui réclame le meilleur de l'excellence française, registre dans lequel l'entreprise de Villedieu-les-Poêles ne connaît pas de vrai concurrent. Après avoir reçu le Trophée de l'exportation des entreprises de la Manche, la PME poursuit sa course en tête. Elle emploie près de 100 collaborateurs à Villedieu... et 150 représentants aux Etats-Unis pour développer ses ventes. Un fleuron de notre industrie normande!

jeu.

28

nov.

2013

La Chambre des Métiers et son Président sur le terrain

mar.

26

nov.

2013

Visite aux abattoirs de St Hilaire du Harcouët

La visite des élus aux abattoirs de Saint-Hilaire-du-Harcouët, repris il y a dix ans par une entreprise dynamique qui a su opérer sa diversification, innover, investir et anticiper passant de douze emplois sur le site de Saint-Hilaire à 60 emplois, prouve qu'un avenir est possible pour cette activité à condition de saisir les vents porteurs, et cela malgré une diminution des volumes abattus (de 4500 tonnes par an à 3200 tonnes). Une réussite qui passe par l'abattage de toutes les espèces, y compris l'abattage d'urgence, une forte activité de découpe, une dynamique activité de traiteur, et surtout aujourd'hui par le développement d'une prestation de service de laboratoire de sécurité sanitaire pour les entreprises alimentaires, en mettant à la disposition des autres les savoir faire acquis pour respecter les normes d'hygiène dans les abattoirs. Très intéressante visite!

lun.

25

nov.

2013

Les maires de la Manche invités au Sénat à l'occasion du congrès annuel des maires

Les trois Sénateurs de la Manche, Jean Bizet, Jean-Pierre Godefroy et moi-même, ont reçu 80 élus de la Manche, le mercredi 20 novembre, à l'occasion du Congrès annuel des maires de France pour des échanges sur la situation de nos communes, de nos intercommunalités et de notre département. L'occasion pour nous de souligner l'unité des Sénateurs de la Manche lorsqu'il s'agit de défendre nos dossiers à Paris, mais aussi de marquer nos différences d'approches en profitant de ce temps de réflexion et de recul sur l'actualité. J'ai notamment relevé que nos collectivités subissent depuis un certain temps une forme d'érosion des libertés locales, tant du point de vue des charges croissantes qui nous sont déléguées que de celui des moyens de plus en plus réduits qui leur sont dévolus et de l'encadrement normatif de plus en plus fort qui leur sont imposé. 

A cet égard, la dimunition des dotations de l'Etat aux collectivités, qui avaient été créées par le législateur en contrepartie, d'une part, du transfert de charges de l'Etat par les lois de décentralisation, et, d'autre part, de la suppression voici plusieurs années de certaines ressources fiscales,  constitue un coup de canif grave et sans précédent dans le contrat entre l'Etat et les collectivités, au moment même où la réforme des rythmes scolaires accroît notablement les charges de celles-ci, tandis que les dépenses sociales des départements explosent sans être compensées.

dim.

24

nov.

2013

Sainte-Barbe du canton de Sourdeval à Chaulieu, point culminant de la Manche

sam.

23

nov.

2013

Fête de la Sainte-Geneviève, sainte patronne des gendarmes, à Saint-Lô

Mme le Préfet et M; Le Colonel commandant la gendarmerie de la Manche devant le monument aux Morts (d.r.)
Mme le Préfet et M; Le Colonel commandant la gendarmerie de la Manche devant le monument aux Morts (d.r.)

La Sainte-Geneviève, c'est l'occasion pour les gendarmes de réfléchir à leurs missions, et pour les autorités publiques, les élus et les parlementaires de leur rendre hommage et de faire le bilan des actions accomplies au cours d el'année.

J'ai dit mon respect et ma reconnaissance pour la gendarmerie. Je l'ai vue à l'oeuvre dans mon canton face à des forcenés ou pour assurer la sécurité des Papillons de Nuit. Je la vois à l'oeuvre sur nos routes pour assurer la sécurité. Je l'ai connue en Guyane poursuivant les bandes armées d'orpailleurs brésiliens dans la forêt vierge, au Sénégal dans le cadre de l'assistance technique à la gendarmerie sénégalaise, au Kosovo sous l'autorité des nations unies, à l'Elysée avec la garde républicaine lors des grandes manifestations républicaines et des visites d'Etat d'hôtes étrangers. Partout, elle présente un certain visage de la République, l'autorité dans la proximité, la force dans le respect de la loi, la sécurité dans l'esprit de service. Elle se doit d'être à la hauteur de son histoire et de continuer à servir le monde rural, sans que les réorganisations qui se succèdent ne mettent en péril sa nécessaire présence sur nos territoires. Ls résultats obtenus dans la Manche en 2012 attestent de son efficacité: notre département figure dans les cinq meilleurs pour ses résultats dans la lutte contre le cambriolage!

sam.

23

nov.

2013

Inauguration de la nouvelle salle des fêtes d'Yquelon

Chantal Tabard, maire d'Yquelon, vient de couper le ruban, en pré&senc de Jean-Marc Julienne, conseiller général!
Chantal Tabard, maire d'Yquelon, vient de couper le ruban, en pré&senc de Jean-Marc Julienne, conseiller général!

La salle des Fêtes d'Yquelon était une réalisation très attendue, car l'ancienne école qui avait été transformée en salle communale n'était plus adaptée aux besoins et l'afflux de véhicules était mal canalisé dans le bourg, avec ses rues trop étroites pour accueillir un large public. Désormais, dans un nouveau quartier, avec tout l'espace nécessaire pour le stationnement, dans la verdure,  une magnifique salle à la fois pour la chaleur des matériaux et des couleurs utilisés, la qualité de son architecture, son accoustique et sa fonctionnalité, que Chantal Tabard, avec humour et gentillesse, comme à son habitude, n'a pas hésité à attribuer à la femminisation de l'équipe municipale d'Yquelon, qu'elle anime avec cordialité et efficacité. Je pense qu'elle a raison: partout, les choses vont mieux quand les représentants des deux sexes travaillent ensemble: plus d'imagination... et plus de joie de vivre!

jeu.

21

nov.

2013

Remise de prix à la Fondation Chirac

Jacques Chirac à la remise de prix de la Fondation Chirac, jeudi 21 novembre
Jacques Chirac à la remise de prix de la Fondation Chirac, jeudi 21 novembre

J'ai assisté, jeudi 21 novembre au musée du Quai Brany à Paris, à la remise du cinquième Prix 2013 de la Fondation Chirac pour la prévention des conflits, décerné à deux défenseurs de la cause des femmes en Afrique.

 

Le Président François Hollande était présent pour accueillir et rendre hommage au Président Jacques Chirac lui aussi présent. Le chef de l'Etat a salué les combats que Jacques Chirac a menés lorsqu’il était au pouvoir de 1995 à 2007, de la lutte contre le racisme à son refus d'engager la France dans la guerre en Irak en passant par son combat contre le réchauffement climatique, citant plusieurs passages du discours de Johannesbourg de 2002. 

 

Le Prix a été décerné au docteur Denis Mukwege pour son action en faveur des femmes victimes de violences sexuelles perpétrées par différents groupes armés dans la province du Kivu, en République démocratique du Congo. 

 

Le Prix spécial du jury a été attribué à l'organisation Femmes Africa solidarité, représentée par Bineta Diop, sa présidente.Composée de membres issus de 27 pays africains, cette organisation vise à promouvoir le rôle des femmes dans la prévention et la gestion des conflits armés en Afrique

 

 

 

jeu.

21

nov.

2013

Discussion du Budget de l'Etat au Sénat

Intervention au Sénat, jeudi 21 novembre
Intervention au Sénat, jeudi 21 novembre

Le débat sur le Budget de l'Etat a commencé au Sénat aujourd'hui. Je me suis exprimé à la tribune au cours de la discussion générale. Je n'ai pas manqué de saluer la compétence et la clarté du ministre délégué au Budget, M.Bernard Cazeneuve, tout en exposant les raisons pour lesquelles je ne peux approuver ce Budget.

Le contexte économique général, c'est le  marasme en France et dans une partie de l'Europe, et une croissance accélérée dans le reste du monde, nettement supérieure à celle que nous avons connue au cours de "Trente Glorieuses", et en particulier dans les pays émergents et leurs satellites. D'où vient que nous ne profitions pas de cette croissance qui atteint parfois des taux à deux chiffres, jusqu'aux portes de l'Europe avec la Turquie? De notre perte de compétitivitéQuelle doit être notre obsession, l'alpha et l'omega de notre politique budgétaire et économique? Retrouver cette compétitivité! Pour cela, il faut ,d'une part, maîtriser les charges de la Nation, et d'autre part, alléger, celles des entreprises. Ce n'est pas tout à fait le contraire qu'a entrepris le Gouvernement, mais, sur certains points, presque. (lire la suite)

J'observe tout d'abord que, de l'aveu même du Gouvernement, les prélèvements obligatoires seront passés de 45% du PIB à 46,1% en deux ans. C'est un record historique: la hausse très forte des impôts en est la cause. Elle contribue au marasme de l'économie. Et l'Etat constate que les rentrées fiscales s'essoufflent: c'est ce qu'on appelle les moins-values fiscales, qui atteignent au moins 5 milliards en 2013, parce que l'activité économique est inférieure aux prévisions. Le Haut Conseil des Finances Publiques a mis en garde le Gouvernement sur l'optimisime de ses prévisions de recettes pour 2014. Il est donc à craindre que le Parlement devra intervenir en cours d'année pour corriger ce Budget.

Les dépenses publiques ne sont pas assez diminuées dans ce budget, et quand elles le sont (dotations aux collectivités terriroriales), elles le sont en méconnaissance des charges accrues qui pèsent sur celles-ci (prestations sociales et aménagement des rythmes scolaires).

Quant à la compétitivité des entreprises, elle est fortement atteinte par l'accumulation des prélèvements qui pèsent sur elles, impôts et charges cumulés. Le crédit d'impôt compétitivité ne fait qu'atténuer cette réalité, au moment même où l'impôt sur les sociétés connaît une augmentation sans précédent, qui nous situe au niveau de prélèvement le plus élevé d'Europe pourles entreprises. Cela s'ajoute aux 20 milliards d'imposition décidés l'an dernier et à l'augmentation des cotisations retraite des employeurs, ainsi qu'aux nouveaux prélèvements sur l'épargne. 

J'ai essayé dee démontrer que l'opposition que le Gouvernement  entretient trop souvent entre l'impôt sur les entreprises et l'impôt sur les ménages est stérile: quand les entreprises sont en difficulté, les salaires sont bloqués et le chômage augmente.

Du reste, le Gouvernement n'épargne pas les ménages: fiscalisation des heures supplémentaires, augmentation des impositions sur l'épargne et  hausse de la TVA en témoignent parmi d'autres mesures. Les plus détestables concernent les familles: diminution du quotient familial, imposiiton des avantages familiaux de retraite, etc.

Enfin, j'e ne veux pas m'opposer à la remise à plat de la fiscalité proposée par le Premier ministre, à condition que le Gouvernement dévoile ses intentions et ses objectifs pour que le débat ne repose pas sur du vent. Et l'objectif principal, ce doit être la compétitivité, encore la compétitivité et toujours la compétitivité, qui seule peut nous donner du travail et du pouvoir d'achat pour sortir de la crise et échapper au déclin. 

mer.

20

nov.

2013

Moyon: signature d'une convention avec GRDF pour l'arrivée du gaz à l'entreprise Délicelait

signature de la convention avec GRDF au salon des maires à Paris
signature de la convention avec GRDF au salon des maires à Paris

L'entreprise Délicelait de Moyon dans le canton de Tessy-sur-Vire a procédé à un énorme investissement pour construire une tour de séchage du lait dans laquelle le lait est transformé en fines particules, séché et décomposé dans chacun de ses éléments pour permettre aux industriels de le transformer dans leurs diverses préparations à base de lait. La tour de séchage ne peut fonctionner qu'avec du gas naturel, et en consomme l'équivalent de trois camions-citernes toutes les 48 heures, payés au prix fort, avec tous les inconvénients que comporte ce type de transport du point de vue de l'environnement.  Mais le réseau de distribution du gas naturel s'arrêtait à Tessy-sur-Vire et devait être modernisé entre Condé-sur-Vire et Tessy. Il fallait donc de coûteux travaux sur 10 kilomètres. 

L'entreprise Délicelait acceptait d'en prendre sa part, à condition que celle-ci soit raisonnable. Il importait que de son côté le distributeur accepte de programmer les travaux et que la commune de Moyon, sous l'impulsion de son maire, Gilles Beaufils, s'engage aux côtés d'un fournisseur, sur un marché désormais ouvert à la concurrence. Les discussions ayant abouti avec GRDF, le Congrès des maires a été l'occasion ce mercredi de conduire cette affaire à une heureuse conclusion.  

 

lun.

18

nov.

2013

Valognes ce dimanche: Jacques Coquelin, Maire de la Ville, reçoit la Légion d'Honneur des mains du Général Stransky

Jacques Coquelin et son épouse félicités par le Général Stransky
Jacques Coquelin et son épouse félicités par le Général Stransky

Jacques coquelin, par humilité, par discrétion, par pudeur, n'avait pas encore reçu les insignes de chevalier de la Légion d'Honneur, marquant son entrée officielle dans l'Ordre. La société des Membres de la Légion d'Honneur de la Manche tenant ce dimanche, en présence de Mme le Préfet, son assemblée générale dans les salons du magnifique Hôtel de Ville de Valognes, l'occasion était trop belle de mettre fin à cette période de latence!

Jacques Coquelin s'est prêté de bonne grâce à l'exercice, même si sa modestie naturelle ne lui facilitait pas les choses. Il a su trouver les mots avec simplicité et concision, mais aussi avec coeur et générosité, pour évoquer son enfance, les ressorts de son engagement, sa passion gaulliste, et aussi l'apprentissage du dépassemnt de sa différence, qui a contribué à faire pleinement de lui un homme accompli, ouvert et respectueux de l'autre. Il a enfin prononcé un véritable chant d'amour à sa ville, Valognes, fière de son dynamisme d'aujourd'hui mais également riche de son histoire et des nombreuses illustrations qu'elle a inspiré à la littérature, surtout avec Barbey d'Aurevilly.

lun.

18

nov.

2013

Saint-Michel de Montjoie: repas des cheveux blancs avec accordéon!

dim.

17

nov.

2013

Comice agricole de Saint-James: soirée pour la remise des prix

Jean-Pierre Carnet, Vice-Président de la Communauté de communes, remet un prix à Dominique Lechat, éleveur à Saint-James
Jean-Pierre Carnet, Vice-Président de la Communauté de communes, remet un prix à Dominique Lechat, éleveur à Saint-James

400 personnes participaient samedi au dîner du Comice agricole de Saint-James, en présence de nombreux maires du canton.

Ce dîner a traditionnellment lieu un mois après la Foire Saint-Macé au cours de laquelle a lieu le concours d'élevage, qui a pour particularité d'accueillir plusieurs éleveurs de Hollstein et de comporter des épreuves pour l'élevage équin.

La convivialité était bien sûr au rendez-vous, ainsi que la passion, toujours présente parmi les éleveurs qui participent aux concours et ne cessent de vouloir améliorer leurs méthodes.

ven.

15

nov.

2013

Coutances, 14 novembre: remise de leur diplôme aux apprentis de la Manche du secteur des Métiers

Sympathique soirée le 14 novembre au Théâtre de Coutances, organisée par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Manche, alternant témoignages d'artisans et de commerçants, parrains des différentes promotions d'apprentis, présentation des apprentis diplômés de l'année, et chorégraphies originales du groupe caennais de hip hop "Welcome Project".

L'occasion de souligner la nécessité de conseiller l'apprentissage aux jeunes qui veulent réussir dans un métier, malgré les réticences du Gouvernement actuel qui a supprimé une partie des incitations offertes aux maîtres d'apprentissage et s'oppose au pré-apprentissage à l'âge de 14 ans pour les enfants qui trouveraient à s'y épanouir. il y aurait moins de jeunes chômeurs en France si l'on pensait la formation en termes de métier plutôt qu'en termes de développement intellectuel!

jeu.

14

nov.

2013

A la rencontre des entreprises du Sud Manche

Dans le cadre de son programme départemental de développement économique, le conseil général de la Manche a organisé, le 12 novembre, une journée de dialogue et d'échanges dans le Sud Manche pour aller sur le terrain à la rencontre des chefs d'entreprise et des salariés de PME de la Manche qui sont le moteur du développement économique de notre département, contribuant au premoer rang à son attractivité et à la compétitivité du territoire. 

Avec une dizaine de mes collègues conseillers généraux (B.Tréhet, G.Beaufils, P.Delaunay, L.Desloges, MP. Fauvel, MH. Fillâtre, E.Viard, J.Andro et JY.Guillou), les présidents de la CCI et de la chambre de métiers et de l'Artisanat, nous avons visité trois entreprises : Entreprise Rémi James, ébéniste à St Laurent de Cuves; Entreprise TLD Pro de Thierry Lemoine implantée sur la zone d'activités "le Chêne au Loup" à Tirepied ; Entreprise AMB à Bourguenolles. Ces visites furent l’occasion de mieux comprendre les impératifs st les attentes  des chefs d’entreprises, de leurs personnels mais aussi de vérifier le savoir-faire et les outils de production installés dans la Manche, qui sont trop souvent méconnus. 

 

AMB, Bourguenolles (crédit photo : CG50-D.Daguier)
Ent. Rémi james, St Laurent de Cuves (crédit photo : CG50-D.Daguier)
Ent. Rémi James (crédit photo : CG50-D.Daguier)

mer.

13

nov.

2013

Le Département de la Manche récompensé au Sénat pour son site internet « Katuvu »

Remise du Prix Territoria 2013 au Sénat
Remise du Prix Territoria 2013 au Sénat

Avec Jean-Yves Guillou, conseiller général délégué à l’environnement et aux milieux naturels, et Valérie Balaguer, Chef du Service Responsabilité Environnementale et Sociétale au conseil général, nous avons reçu au nom du Département mercredi 13 novembre dernier au Sénat le prix Territoria d’Or.

Réuni sous la présidence d’Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée chargée de la décentralisation, le jury du prix Territoria a attribué ce prix au conseil général de la Manche pour son site internet « KATUVU ».

Pour éveiller la conscience éco-citoyenne des manchois en les rendant acteurs de la protection de la biodiversité, ce site propose une rubrique pour poster en ligne des observations naturalistes et les faire valider par des experts scientifiques. Opérationnel depuis avril 2012, il a déjà recueilli près de 600 observations.

Ce prix récompense ainsi une idée innovante prise dans le cadre de l’agenda 21.

 

 

 

mar.

12

nov.

2013

11 Novembre: la victoire, la paix, la République

les noms qui sont gravés sur nos monuments aux morts ont désormais le visage des Français d'aujourd'hui
les noms qui sont gravés sur nos monuments aux morts ont désormais le visage des Français d'aujourd'hui


Je n'étais pas Place de l'Etoile face au tombeau du soldat inconnu ce 11 Novembre mais à Saint-Lô, après Saint-Pois la veille, pour célébrer la fin de la Première Gurerr Mondiale devant les monuments aux morts où sont inscrits les noms des soldats français tombés au combat, ces noms qui ont aujourd'hui le visage des Français si nombreux dont les aïeux ont souffert, et qui sont encore très nombreux à se recueillir chaque année pour célébrer la victoire, la paix et la République.

L'occasion de rappeler que la France ne célèbre jamais la défaite mais ses victoires, ne commémore pas les déclarations de guerre mais le retour à la paix, et ne magnifie pas ses batailles les plus sanglantes et meurtrières mais ses principes, ceux de la République.

Les imbéciles qui ont sifflé le Président de la République devant l'Arc de Triomphe ont insulté tous les Français à travers ce qu'ils ont de plus cher: leur famille, leurs morts, notre nation, les valeurs que nous avons en partage et pour lesquelles nos soldats sont tombés.

 

CONTACT




Accédez au site : MaVieDansLaManche

 

La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"