Archives actualités octobre 2013

jeu.

31

oct.

2013

La station-service de Saint-Pois à la Une, journal de TF1

UNE STATION-SERVICE VICTIME DE SON SUCCES DANS LA MANCHE 

La station-essence publique de Saint-Pois, dans la Manche, fait le plein... de clients. Les gérants ont investi 183.000 euros qui ont vite été rentabilisés puisqu'en trois mois 170.000 litres de carburants ont été consommés. Il s'agit du volume prévu pour 2 ans!

 

sam.

26

oct.

2013

Hippodrome de Graignes: hommage à Raymond Rigault, courses de trot et combats de boxe

Courses de trot-Graignes-26 Octobre 2013
Courses de trot-Graignes-26 Octobre 2013

Après-midi exceptionnelle à l'hippodrome de Graignes ce 26 Octobre: un hommage était rendu au fondateur, Raymond Rigault, en présence de ces deux filles, par la création de l'espace Raymond Rigault, dans les vestiges du manoir incorporés au batiment de l'hippodrome. L'histoire de l'hippodrome, créé en 1946, le rôle personnel de son fondateur, étonnant meneur d'hommes, formidable homme d'action et de projets dont le rêve s'est accompli en raison de sa ténacité, de sa persévérance et de sa vision, au point que le "Petit Vincennes Normand" figure aujourd'hui parmi les dix premiers hippodromes français, avec trente journées de courses par an.

Nous avons pu ensuite assister aux courses de trot, avec de nombreux jockeys issus de notre région, parmi lesquels Franck Nivard. 
Et comme l'hippodrome de Graignes, que préside talentueusement Jean Duprey et que dirige avec efficacité Nicole Goudard (par ailleurs maire de Saint-Jean-de-Daye) n'est jamais à court d'idées pour attirer le public, il y avait aussi une démonstration de boxe avec des jeunes athlètes venus de toute la France, parmi lesquels le champion de France Maxime Beaussire, originaire du centre Manche. (Suite: Galerie d'images)

Le dévoilement de l'image de Raymond Rigault par ses deux filles, dans l'espace qui lui est désormais dédié

Nicole Godard reprend la parole aux côtés du Président Duprey après le moment d'émotion du dévoilement
Nicole Godard reprend la parole aux côtés du Président Duprey après le moment d'émotion du dévoilement
Fin de la cérémonie!
Fin de la cérémonie!

jeu.

24

oct.

2013

Perturbations du Paris-Granville: de pire en pire!

Voyageur transporté avec égard par la SNCF et la région Basse-Normandie, qui l'a autorisé à s'asseoir sur sa valise!
Voyageur transporté avec égard par la SNCF et la région Basse-Normandie, qui l'a autorisé à s'asseoir sur sa valise!


La Région Basse Normandie et la SNCF promettent l'arrivée de nouvelles rames au printemps prochain, avec une réorganisation de la maintenance. Elles ont beaucoup tardé, soucieuses d'user d'abord jusqu'à la corde un matériel de mauvaise qualité en service depuis une dizaine d'années seulement. Ce système à bout de souffle tiendra-t-il encore six mois? On peut en douter à en juger par la multiplication des retards et des pannes ces dernières semaines et par la circulation de rames simples au lieu de rames doubles ou triples aux heures les plus chargées. Certains voyageurs réguliers sont à bout de nerfs. Ils craignent à juste titre que le mépris des autorités de transports et de la SNCF ne prennent pas fin avec l'arrivée des nouveaux trains, qui ne suffiront pas à résoudre comme par enchantement  les difficultés récurrentes d'une ligne indispensable et populaire mais particulièrement négligée sur le plan de l'investissement comme sur celui du fonctionnement. Il est temps que la démonstration soit apportée que le transport ferroviaire est bien un service public digne de ce nom et que l'aménagement du territoire est encore une priorité dans notre pays!

mer.

23

oct.

2013

François Digard a été fait Officier de la Légion d'Honneur par Alain Juppé

François Digard entouré de sa famille, aux côtés d'Alain Juppé, son parrain pour la remise de son insigne d'Officier de la Légion d'Honneur
François Digard entouré de sa famille, aux côtés d'Alain Juppé, son parrain pour la remise de son insigne d'Officier de la Légion d'Honneur

Très émouvante cérémonie au Sénat le 23 octobre dernier pour la remise des insignes d'Officier de la Légion d'Honneur par Alain Juppé à François Digard. Alain Juppé a célébré le maire bâtisseur qui a su faire renaître Saint-Lô à la vie après ceux qui l'avaient reconstruite. Il a rendu hommage à son action pour la ville, rappelant qu'il était le seul édile à avoir conduit la municipalité pendant trois mandats consécutifs après Henri Liébard (maire de 1953 à 1971), grâce à une confiance des Saint-Lois qui ne s'est jamais démentie. Il a souligné les résultats obtenus au cours de ses trois mandats pour réunir les quartiers de la ville, renouveler ses équipements, la rendre agréable aux familles, y déployer de nouvelles offres en matière de sports, de culture et de loisirs et, peut-être surtout, développer l'activité et l'emploi. Il a également souligné l'importance de la mise en place de la nouvelle communauté d'agglomération. Et il n'a pas manqué d'évoquer aussi la personnalité et les convictions de François Digard, gaulliste constant et fidèle qui n'a jamais varié dans ses principes, plaçant l'intérêt général de sa ville et des habitants de celle-ci au-dessus de toute considération partisane.  

mar.

22

oct.

2013

Débat sur Public Sénat -21.10.13

Philippe Bas a participé au débat "l'affaire Leonarda" sur Public Sénat le 21/10/2013- revoir son intervention : début de son intervention à 15'15''

dim.

20

oct.

2013

Le Mesnil-Gilbert honore ses anciens

Forte affluence au repas des cheveux blancs organisé par le comité des fêtes!
Forte affluence au repas des cheveux blancs organisé par le comité des fêtes!

Comme dans beaucoup de nos communes rurales, la convivialité est au rendez-vous chaque année lors du repas des cheveux blancs. Au Mesnil-Gilbert, c'est le très actif comité des Fêtes qui en assure la préparation et le service, sous la houlette de Joël Delabrousse, pour la deuxième fois dans la salle communale superbement rénovée par la municipalité sous la conduite d'un maire dynamique, Joël Lefras. Un agréable moment passé en commun.(galerie de photos en allant à voir la suite.)

dim.

20

oct.

2013

Saint-Pois: vide-grenier actif malgré un temps mitigé

Les promeneurs marchandent avec les déballeurs

sam.

19

oct.

2013

L'Institut Notre-Dame de la Providence d'Avranches fête ses cent ans et témoigne de la vitalité de l'enseignement catholique

L'Institut Notre Dame de la Providence à Avranches
L'Institut Notre Dame de la Providence à Avranches

L'Institut d'Avranches est un établissement de l'enseignement catholique particulièrement apprécié dans la Manche et dans les départements voisins pour la qualité de l'enseignement et de l'éducation qui y sont dispensés depuis maintenant un siècle. Il donne la meilleure image d'un enseignement catholique ouvert, soucieux de donner à chacun ses chances et pas seulement d'obtenir les meilleurs résultats au bac, et se donnant pour mission de faire grandir des responsables qui seront des citoyens engagés et pas seulement des professionnels compétents (il compte actuellement parmi ses anciens élèves six parlementaires ou anciens parlementaires!). Ce samedi, de nombreuses personnnalités se retrouvaient autour des élèves, de l'équipe de direction, des enseignants et des  anciens élèves pour une messe concélébrée par les trois évèques issus de l'institution ( Mgr Simon, Mgr Rault et Mgr Santier), précédée de la visite d'une exposition sur l'histoire de celle-ci et suivie d'un repas organisé à l'initiative de M.Bouteloup, président de l'association des anciens élèves, d'un concert et d'un spectacle donné par les élèves.

ven.

18

oct.

2013

Gavray: la Foire Saint-Luc, fidèle à ses promesses, attire un large public dans un site champêtre unique parmi les foires de la Manche

ven.

18

oct.

2013

La Lande d'Airou: inauguration du restaurant-épicerie ouvert à l'initiative de la commune

Après la visite, les discours et les remises de médaille d'honneur régionale, départementale et communale dans la salle des fêtes
Après la visite, les discours et les remises de médaille d'honneur régionale, départementale et communale dans la salle des fêtes

Inauguration riche d'enseignements ce vendredi à La Lande d'Airou. un restaurant-épicerie ouvert depuis 2012 grâce aux travaux faits par la commune a permis tout à la fois d'apporter aux habitants de cette commune de    habitants située dans le canton de Villedieu-les-Poêles un service qui leur faisait défaut et de sauver un bâtiment en coeur de bourg qui fait partie du patrimoine local. Cette réalisation s'ajoute au fil des denières années à l'enfouissement des réseaux du bourg, à la rénovation de la salle de convivialité et, plus récemment à la réalisation d'un assanissement collectif avec station d'épuration. Qui  oserait dire à partir d'un tel exemple qu'une commune de 500 habitants qui en a la volonté et le dynamisme n'aurait pas la capacité de réaliser des projets pour assurer le bien-être de sa population tout en garantissant l'avenir en attirant de nouveaux habitants?

Le Préfet de la Manche ne s'y est pas trompé qui a décerné à M. le Maire, René Mabille, ainsi qu'à un élu municipal particulièrement actif, M.Roland Bellis, et à la secrétaire de la mairie, qui vient de prendre sa retraite, Mme Micheline Seguin, la médaille d'honneur régionale, départementale et communale.

 

jeu.

17

oct.

2013

Pour une France ouverte sur le monde

De plus en plus, le monde est un, autant sur le plan économique que sur le plan politique.

Sur le plan économique, la formation d’un système global où l'information et les capitaux circulent à la vitesse électronique, beaucoup plus rapidement que les hommes et les marchandises, est d'abord une chance pour l'humanité, et surtout pour l'Europe, dont l'ouverture sur les échanges internationaux a fait la force depuis près de six siècles. Que seraient les salariés et les sous-traitants de nos grandes entreprises automobiles, aéronautiques, de travaux publics, du luxe, énergétiques, agro-alimentaires, touristiques, environnementales... sans l'ouverture de la France sur l'Europe et sur le monde? Le déficit presque endémique de notre commerce extérieur ne doit pas nous faire oublier que l'on évalue à près d'un tiers le nombre d'actifs français qui travaillent directement ou indirectement pour l'exportation.

 

Lire la suite

 

 

La croissance des pays émergents (Chine, Brésil,  Russie, Inde, Turquie), mais aussi celle de l'Afrique (voyez par exemple le Mozambique, longtemps dans le peloton de queue de l'économie mondiale, et qui affiche aujourd'hui un taux de croissance insolent de plus de 8%), tirent en effet les économies européennes, aujourd'hui à la traîne, en leur offrant de formidables débouchés. A nous de savoir exploiter ce potentiel phénoménal, comme le font déjà les Allemands, qui mettent en oeuvre depuis dix ans une politique de compétitivité passant par la maîtrise des charges sociales et des impôts des entreprises et celle des coûts salariaux, mais aussi par l'innovation et la qualité des produits. Au-delà des politiques économiques nationales, l'Europe doit faire bloc dans la compétition internationale. Son avenir n’est pas dans la compétition intérieure entre pays-membres par l'exploitation et le renforcement de leurs différences de systèmes fiscaux et sociaux: Un nouvel égoïsme européen paiera davantage dans le monde de demain que la somme de nos égoïsmes nationaux concurrents. Harmonisons donc le plus rapidement possible nos systèmes économiques et sociaux pour donner toute sa puissance économique et commerciale à l'euro, qui ne peut tenir toutes ses promesses de prospérité économique sans une unité plus profonde de nos politiques et de nos législations sur les plans budgétaire, économique et social. Alors, nos pays pourront tirer le meilleur parti de la mondialisation et faire la course en tête dans l'économie mondiale, tirant tout le bénéfice possible de leur avance technologique et "organisationnelle".

De manière presque indissociable, en même temps que ces avantages de prospérité, qui seraient pratiquement à portée de mains si une volonté politique franco-allemande se mettait à l’oeuvre, il y a cependant aussi sur le plan politique, des phénomènes contraires, apparemment irrésistibles sur le court terme, difficiles à absorber pour les peuples d'Europe, et qui prennent un caractère de plus en plus massif.

Les guerres, les conflits politiques et religieux, les crises économiques et les famines peuvent moins que jamais rester cantonnées aux territoires où ils sont nés. L'immigration clandestine au risque de perdre sa vie ou celle de ses  proches, est plus que jamais alimentée par des ressorts aussi vitaux que la volonté de trouver un revenu de subsistance, la recherche de la sécurité face à la guerre civile, aux attentats ou à la répression d'Etat, ou plus simplement l'appel de la liberté.

Nos sociétés européennes fragilisées par un marasme économique durable, aux prises avec d'importantes tensions sociales, où la confiance placée dans l'Etat pour assurer sécurité, solidarité et prospérité s'érode gravement, sont aujourd'hui au pied du mur face au reste du monde.

Aucun Etat démocratique, quel que soit le consensus social dont bénéficie l'application d'une politique d'autorité et de fermété à ses frontières, ne peut ignorer ces réalités ni espérer les tenir à lui seul en échec. Il n'y a pas de lutte efficace contre l'immigration clandestine sans une coopération internationale renforcée entre pays d'accueil et avec les pays d'origine des migrants, quand ces pays bénéficient d'un régime stable.  Fermeté et coopération sont les seules chances d’une politique de migrations efficace.

Encore faut-il que nous-mêmes ne perdions pas la raison. Beaucoup de nos concitoyens, en grand désarroi, ont le sentiment que notre société est en voie d'islamisation rampante, que les Français sont contraints de payer des avantages sociaux exorbitants aux étrangers vivant irrégulièrement sur notre sol, que tout étranger venu d'un pays autre que ceux d'Europe ou d'Amérique du Nord a potentiellement partie liée avec le terrorisme international, que le chômage est en grande partie causé à la fois par les délocalisations et par la concurrence des étrangers sur le marché national de l'emploi. On peut démontrer le contraire chiffres à l'appui, mais cela reste sans effet sur ces croyances presque naïves, complaisamment entretenues par des forces politiques irresponsables, et qui s'enracinent dans l'esprit de nombreux compatriotes.

Dans le même temps, et parfois chez les mêmes, l'indignation monte devant l'insoutenable. Les noyés de Lampedusa nous mettent au pied du mur: comment ignorer que face aux malheurs du monde, notre refus de voir conduit à des tragédies humaines que notre conscience ne peut tolérer? Oui, nous devons être fermes face à une immigration clandestine que nos sociétés ne peuvent absorber sans raviver des tensions sociales déjà aiguës. Mais cette fermeté ne saurait aller jusquà accepter la noyade d'enfants, de femmes et d'hommes que nous voulons seulement empêcher de résider sur notre sol en violation de nos lois. Il faut ajouter qu'une partie croissante de ces migrants se verraient aisément reconnaître la qualité de réfugiés politiques s'ils avaient la possibilité d'en faire la demande. Ancien Vice-Président de la Commisison européenne chargé de la Justice et des Droits, Jacques Barrot a réclamé l'organisation d'un accueil des demandeurs d'asile politique dans les pays voisins de ceux où se développent d'inqualifiables persécutions. Qu'attend-t-on pour le mettre en place?

 

Quant aux événements de l'actualité qui défraient la chronique, je veux parler de la récente expulsion d'une famille vers le Kosovo, laissons donc le ministre de l'intérieur et ses préfets faire leur travail d'application des lois sans exiger d'eux une autocensure qui ne pourrait se résoudre que par l'affaiblissement de notre législation et un nouvel appel à l'immigration clandestine dont les conséquences seraient désatreuses!

 

 

 

dim.

13

oct.

2013

Cent personnes à Saint-Pois pour le déjeuner des cheveux blancs dans une atmosphère chaleureuse et animée, avec de nombreux conseillers municipaux et conjoints

sam.

12

oct.

2013

Inauguration de la station service intercommunale de Saint-Pois par la Préfète de la Manche

Mme la Préfète vient de couper le ruban tricolore!
Mme la Préfète vient de couper le ruban tricolore!

Très belle matinée à Saint-Pois pour l'inauguration en présence de nombreux élus de la communauté de communes de Saint-Pois de la station-service du canton par Mme la Préfète. Les maires de Mortain et de Villedieu-les-Poêles et quatre conseillers généraux des cantons voisins avaient aussi fait le déplacement pour marquer l'importance des liens tissés entre élus  pour le développement du territoire (Marylène Fillatre, Marcel Bourdon, Serge Deslandes et Jean-Yves Guillou).

Cette nouvelle réalisation vient couronner l'action conduite depuis de nombreuses années par la communauté de communes de Saint-Pois au moment où une nouvelle organisation va se mettre en place, et aussi celle de la municipalité de Saint-Pois.

Canton de 2900 habitants, bourg d'un peu plus de 500 habitants, Saint-Pois n'a pas attendu les regroupements de communautés de communes pour s'engager dans la compétition des territoires en multipliant les projets:

  • pour l'activité (construction de locaux pour les entreprises, ouverture d'une supérette, opérations de rénovation de l'habitat et de modernisation des commerces, création de près de trente emplois dans un intertnat socio-éducatif médicalisé pour adolescents en grande difficulté, et maintenant ouverture d'une station-service qui sera la seule du canton...); 
  • pour l'accueil et le service des familles et des personnes âgées (aménagement de deux lotissements, rénovation de l'école, création d'une agence postale dans la mairie rénovée et étendue, rénovation de la gendarmerie, résidence pour personnes âgées avec sa salle de convivialité, centre de loisirs, relais d'assistantes maternelles et surtout ré-implantation d'un cabinet médical).

Bravo à Casimir Lechevalier, Gérard Besnier, Michel Lebédel et aussi à leurs prédecessurs, ainsi qu'à tout le conseil communautaire!  

sam.

12

oct.

2013

Maintien des services aux habitants à Saint-Pois, article de la Manche Libre, 17.10.13

La Manche Libre, 17/10/2013
La Manche Libre, 17/10/2013

sam.

12

oct.

2013

Salle des fêtes pimpante et accessible à Saint-Martin-le-Bouillant

Après un déjeuner pour remercier ceux qui ont collaboré à ce travail, Michel Lebédel avait invité sous-préfète et député à inaugurer la salle rénovée

ven.

11

oct.

2013

Vernissage sous le signe de la danse de l'exposition annuelle de la chapelle Saint-Benoît à Saint-James

ven.

11

oct.

2013

Saint-Pois-Brécey: opération concertée pour subventionner l'équipement et la rénovation du commerce et de l'artisanat

jeu.

10

oct.

2013

Départ pour l'Ain de l'Inspecteur d'académie, M.Francis Morlet

M.Morlet découvre l livre sur tocqueville que vien de lui offrir le président du conseil général
M.Morlet découvre l livre sur tocqueville que vien de lui offrir le président du conseil général

La cérémonie organisée au lycée de Coutances pour le départ de M.Morlet a été l'occasion de rappeler l'évolution préoccupante des effectifs scolaires de la Manche, qui ont diminué en moyenne de 500 élèves chaque année depuis trois ans. Cela n'a pas manqué de provoquer des tensions liéees aux fermetures de classes, et cela suscite aussi de l'inquiétude pour l'avenir de certains petits collèges dans quelques années.

Mais ce sont surtout des choses positives qui ont été soulignées, en laissant délibérément de côté la question des rythmes scolaires et des fermetures de classes. En présence de Jean-François Le Grand et de Christine Lebacheley, conseillère génrale déléguée aux collèges, l'esxcellence de la collaboration entre le conseil général et l'inspection d'académie a pu être soulignée devant un parterre de chefs d'établissements. Chacun reconnaît que les moyens alloués par le Département aux collèges de la Manche traduit un très important effort. La numérisation des collèges permet en outre à l'éducation nationale de moderniser sa pédagogie, tandis que les appels à projets lancés depuis plusieurs années pour le développement d'activités éducatives extra-scolaires inscrit la Manche parmi les Départements pionniers. En outre, le contrat de performance énergétique dont bénéficient une vingtaine de collèges a permis d'équiper ces établissements en un temps record d'un chauffage et d'une isolation qui limitent la dépense, améliorent le confort et réduisent la pollution.

jeu.

10

oct.

2013

"Apprivoiser l'argent": colloque au centre international de Cerisy-la-Salle

Un public attentif dans la salle capitulaire de l'abbaye d'Hambye
Un public attentif dans la salle capitulaire de l'abbaye d'Hambye

La Banque Postale, alors dirigée par Philippe Wahl (venu ce jeudi en sa nouvelle qualité de président de la Poste), a eu l'heureuse initiative d'inviter Edith Heurgon, directrice du centre de rencontre de Cerisy, à organiser un colloque sur le thème "Apprivoiser l'Argent", qui vient de se dérouler sous la direction de Jean-Baptiste de Foucauld, Manchois de renom, essayiste, spécialiste de la monnaie et des questions sociales, qui fut aussi Commissaire général au Plan.

Je me suis exprimé sur les risques de maltraitance auxquels les personnes âgées sont exposées du fait des rapports d'argent, du coût de la prise en charge de la dépendance et d'une certaine dépréciaiton de la personne âgée dans notre société. Nos solidarités fondées sur le code civil (obligation alimentaire), l'assurance maladie et la retraite par répartition semblent s'essouffler tandis que la solidarité entre les générations est de plus en plus souvent questionnée, en même temps que l'affaiblissement des liens familiaux met en cause la solidarité personnelle à l'intérieur des familles. Il est temps de changer notre regard sur la vieillesse et d'inventer des solidarités moins anonymes et plus humaines...

jeu.

10

oct.

2013

Forte participation au congrès des anciens combattants de la zone centre et est Manche à Percy le 10 Octobre

Plus de 70 porte-drapeaux pour la cérémonie en mémoire des morts
Plus de 70 porte-drapeaux pour la cérémonie en mémoire des morts

Forte affluence à Percy pour l'assemblée générale des anciens combattants AG-ACPG-CATM-Veuves de la zone centre-est, avec une remarquable organisation assurée par le président de zone, M. Henri Sadoc, et par Mme Cueff, en présence de M.Claude Blotas, vice-président représentant le président départemental, Michel Delahaye. Magnifique cérémonie grâce à la mobilisation de plus de 70 porte-drapeaux!

Il a été question notamment des manifestations organisées par les anciens combattants pour l'amitié franco-allemande dasn les cimetières allemands, de la commémoration du centième anniversaire du déclenchement de la Première Guerre Mondiale l'an prochan, qui ne fait pas l'unanimité (doit-on commémorer une déclaration de guerre?), et aussi de la discussion du budget des anciens combattants, qui s'engage dans des conditions défavorables, les aides aux associations diminuant et la nécessaire revalorisation des pensions d'invalidité, depuis longtemps gelées, paraissant s'éloigner, de même que l'attribution de la carte du combattant pour les soldats aynt servi quatre mois avant et après le 12 Juillet 1962.

Philippe Gosselin et moi avons assuré les anciens combattants de notre engagement à leur côté pendant les débats parlementaires.

jeu.

10

oct.

2013

Amendement de P. Bas rejeté sur le stationnement pour handicapés : revue de presse

mer.

09

oct.

2013

"Stationnement payant : la Gauche du Sénat ne veut pas d’exception pour les personnes handicapées", P. Bas interviewé sur Vivrefm

Vivrefm, radio Ile de France, 08.10.2013
Vivrefm, radio Ile de France, 08.10.2013

mar.

08

oct.

2013

"Les handicapés devront payer leur stationnement", l'amendement de P. Bas retoqué par le Gouvernement

lamanchelibre.fr, 08.10.2013
lamanchelibre.fr, 08.10.2013

mar.

08

oct.

2013

Un rassemblement départemental des sapeurs pompiers retraités sous le signe de la convivialité à Saint-Pois et Brécey le samedi 5 octobre

samedi 5 octobre 2013
samedi 5 octobre 2013

lun.

07

oct.

2013

Ambiance festive au repas des cheveux blancs dimanche à Coulouvray-Boisbenâtre

 

CONTACT




Accédez au site : MaVieDansLaManche

 

La lettre du sénateur - novembre 2016

"Une Manche fraternelle, attractive, dynamique à l'écoute de ses habitants"

Le magazine du conseil départemental de la Manche

 Manche des territoires, la revue destinée aux élus

Les P'tites News : le magazine des collégiens

Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr
Lien vers le site internet www.nossenateurs.fr

Livre "Avec Chirac"